The Windy City | la plus américaine des villes américaines

Chicago, c’est un peu la ville follement mais adorablement américaine. 

J’ai eu la chance de découvrir cette ville pleine de surprises en 2012 lorsqu’un ami y faisait un V.I.E. et quelle belle découverte!

Je ne vais pas vous présenter les 10 raisons de visiter Chicago, car il y en a bien plus. C’est un must-see incontournable de l’Amérique du Nord.

La Windy city – la « ville des vents », comme on l’appelle, doit son nom aux vents provenant du lac qui balayent la ville.

Chicago est un incroyable contraste entre l’ancien et le modernisme. Pourquoi un tel contraste ? Car Chicago n’a pas toujours été la ville qu’elle est aujourd’hui. Tout (ou presque) son centre historique a été détruit par un terrible incendie en 1871, qui n’a laissé derrière lui que la Chicago Water Tower et la Pumping Station, situées en plein cœur de Chicago. Ce jour-là, plus de 300 personnes ont trouvé la mort et 18 000 bâtiments ont été détruits. La ville s’est reconstruite petit à petit et a vite laissé place à un amas de gratte-ciel faisant ressortir ce contraste entre le cœur historique de Chicago et la modernité naissante. Parmi ces gratte-ciel ultra modernes, la Willis Tower, appelée « Sears Tower » est aujourd’hui le deuxième immeuble le plus haut du continent américain après le « One World Trade Center » à New York.

IMG_0337.JPG

Mais alors que vient-on voir à Chicago ? Par où commençons-nous?

♦ Se balader dans Magnificent Mile où vous découvrirez les icônes architecturales de Chicago : le Wrigley building, la Tribune Tower, la Pumping Station, la Water Tower, la tour Art déco du Carbide & Carbon Building où siège le célèbre Hard Rock Café, ou encore la silhouette de Marylin Monroe.

La Tribune Tower, bâtiment néogothique inspiré de la cathédrale de Rouen, abrite aujourd’hui le Chicago Tribune, le principal journal de la ville. Pour la petite anecdote, il faut savoir que des pierres de grands monuments du monde entier ont été rapportées par des correspondants du Chicago Tribune, et intégrées aux murs (Pyramides d’Egypte, Panthéon, Grande Muraille de Chine, Mur de Berlin, Notre Dame de Paris…).

La Chicago Water Tower a été construite en 1869, juste deux ans avant le grand incendie. C’est l’un des rares bâtiments à y avoir survécu. Il est devenu un véritable symbole pour les Chicagoans.

Le John Hancock Center date quant à lui de 1969, et représente la ville avec son imposante silhouette noire. Au pied de gratte-ciel se trouve le Garden Plaza  et le Cheesecake Factory pour les plus gourmands.  L’observatoire situé au dernier étage offre une vue superbe sur Chicago et l’on peut même sortir à l’extérieur pour y faire le tour.

L’égérie Marylin Monre est également incontournable, on ne peut pas la manquer ! Elle a sa statue géante de 8 mètres dans le Magnificent Mile. Elle aurait dû disparaître en 2012 mais y est restée, comme de nombreuses œuvres éphémères.

IMG_0269IMG_0746IMG_0756IMG_0295IMG_0375

cropped-img_0782.jpg
Chicago

♦  Faire un tour de « EL » – « the Elevated », le métro aérien de Chicago, dans le Loop. La balade vous donnera un premier aperçu sur le style architectural de la ville.

♦ Découvrir les nombreux parcs de la ville tels que le Grant Park, et le Lincoln Park. Ne contournez pas le Millennium Park, il fait partie de Grant Park. C’est un parc public constitué d’œuvres contemporaines monumentales. On y trouve la Crown Fountain, une fontaine numérique imposante, le pavillon Jay Pritzker, la Cloud Gate ou le « bean », une sculpture monumentale qui ressemble à un gros haricot et qui reflète tous les monuments environnants ainsi que tous ceux qui s’approchent de cette sculpture imposante.

IMG_0421IMG_0407IMG_0228IMG_0226IMG_0199

DSC_0038

♦  Admirer les vues exceptionnelles depuis l’observatoire de la Willis Tower, du sommet du John Hancock Center (voir ci-dessous), ou encore depuis Millenium Park, et depuis Nichols Bridgeway.

♦  Pour les lecteurs, vous pourrez revivre les premières années du grand écrivain Ernest Hemingway, en empruntant le trajet vers Oak Park, car Chicago est également le berceau de l’un des auteurs américains les plus appréciés. Qui n’a jamais lu « le Viel Homme et la Mer » ou encore « Paris est une fête »?

Et vous le savez peut-être, mais c’est également à Chicago, du côté de Hyde Park, que se trouve la résidence principale de Barack Obama, très surveillée d’ailleurs !

♦  Faire un tour à Navy Pier, une grande jetée de plus d’un kilomètre de long constituée d’un parc d’attractions et d’une promenade agréable sur les rives du lac Michigan.

♦  Comme tout bon touriste que vous êtes, il vous sera difficile de repartir d’une grande ville américaine sans faire une après-midi « shopping ». Les grands magasins tels que Macy’s ou Bloomberg nichent dans la Water Tower Place, mais tous les magasins sont dispersés entre Oak Street, State Street, Bucktown, la Magnificent Mile… Il y en a pour tous les goûts, et aux Etats-Unis, les soldes, c’est toute l’année 😉

IMG_0299

♦  Un peu d’histoire avec le Chicago History Museum, qui se trouve au nord de la ville, non loin de Lincoln Park. Son entrée coûte 16 dollars, mais ça en vaut la peine ! Toute l’histoire de la ville y est abordée.

Vous ne le savez peut être pas mais Chicago est devenu un foyer majeur du jazz américain dans les années 1930. La ville accueillera même Louis Armstrong, qui y fera ses premiers enregistrements.

Chicago est également l’un des principaux centres de production cinématographique du pays après New York et Los Angeles. De nombreux films des années 1920 et 1930 ont été tournés à Chicago, surtout des films policiers et des films de gangsters (Scarface, L’Ennemi public, L’Affaire Al Capone, Les Incorruptibles) qui s’alimentent d’histoires vraies et trouvent notamment leurs origines dans le crime organisé de la ville de Chicago des années 1920 et 1930. Si je vous dis Al Capone … Ça vous parle ? Et oui, pendant la Prohibition, Chicago devient la capitale du crime organisé autour des grands brigands que l’on connait tels qu’Al Capone ou John Dillinger. Les gangsters de la ville se sont fait une renommée dans la contrebande de cargaisons d’alcool.

♦  Comme toute ville américaine qui se respecte, la mixité est représentée par les différents quartiers de la ville, et tous valent le détour. On y retrouvera Little Italy, Chinatown, Pilsen,  Greek Town, Indian Village ou encore Ukrainian Village.

♦  Mais Chicago, ce n’est pas seulement l’une des villes les plus américaines du monde, elle possède un atout majeur face à de nombreuses grandes villes américaines, une bouffée d’oxigène dans un monde de gratte-ciel quand l’on sait qu’elle bénéficie d’une situation privilégiée sur le cinquième plus grand lac du monde : le Lac Michigan ; plus grand que le Lac Léman en Suisse. Et oui, Chicago dispose de ses propres plages, un véritable oasis de paix…


Vous l’aurez compris, Chicago a été l’un de mes plus grands coups de cœur dans ce grand pays que sont les Etats-Unis d’Amérique.

IMG_0780IMG_0771

En espérant vous avoir donné un aperçu suffisant pour vous laisser tenter par le voyage.


3 réflexions sur “The Windy City | la plus américaine des villes américaines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s