Bali | L’île des dieux

Pour mes premiers pas en Asie, Bali, petite île située en Indonésie, était sûrement la destination idéale. Malgré sa « petite » taille, Bali est une invitation, un rêve éveillé. Bali a en effet énormément à offrir à qui est prêt à découvrir la culture balinaise.

In love with Bali

Ce n’est pas pour rien que Bali est surnommée « l’île des dieux »; le sacré y est partout, visible dans les rues, dans chaque maison,voiture ou scooter, et bien présent dans la vie quotidienne des balinais, qui vivent au rythme de la culture hindouiste. Car contrairement au reste de l’Indonésie, musulmane, Bali est en majorité hindouiste. L’Inde a en effet influencé dès le IXe siècle la religion balinaise, d’abord via le bouddhisme, puis l’hindouisme.

IMG_2000

Durant notre escapade de 13 jours à Bali, nous avons essayé de découvrir toutes les facettes de cette île si réputée, entre plages paradisiaques, snorkeling avec les copains de Némo, randonnées, rizières, temples et traditions. Un mélange sensationnel qui laissera des souvenirs incroyables de mon premier voyage en Asie.

La beauté de Bali est dans ses paysages, ses moments de vie, ses instants anodins et ses moments de plénitude, le tout mêlé dans une sorte de cacophonie rythmée par les klaxons.

43185347_1113534505470898_5472070458620772352_n

Notre itinéraire de deux semaines

Le Sud de l’île

jour 1 – La péninsule de Bukit

Nous commençons ce beau voyage par la découverte du sud de l’île, la péninsule de Bukit. Nous avons décidé de loger à Jimbaran au sud ouest de l’île, car très proche de l’aéroport (20-25mins) et central pour découvrir le sud de l’île.

Dés le réveil, nous louons un scooter auprès de nos hôtes (50 000 Rupiah Indonésiennes pour la journée) pour partir à la découverte des plages de la péninsule, qui figurent parmi les plus belles de Bali. Elles sont aussi réputées pour être des spots de surf de renommée mondiale. Nous avons pris nos premiers bains de soleil à Dreamland Beach et Padang Padang. Les accès aux parking des plages sont payants (quelques centimes d’euros seulement) mais pour trois fois rien vous oublierez tout autour de vous. Nous avons eu beaucoup de chance je crois, la plage de Dreamland était déserte lors de notre passage, et nous étions seuls au monde – un vrai petit coin de paradis.

IMG_1673

IMG_1675

IMG_1688

IMG_1700

Nous partons ensuite visiter le temple Pura Luhur Uluwatu, un des temples majeurs de Bali dont la construction à commencée au XIème siècle. Il est connu pour son emplacement sur les falaises au-dessus de la mer, ses singes chapardeurs et la vue panoramique qui offre de jolis couchers de soleil. Malheureusement nous n’étions pas tous seuls dans ce lieu sacré, très convoité.

IMG_1727

IMG_1715

IMG_1803

IMG_1818

Ubud et ses environs

Après avoir passé deux jours dans le sud touristique de l’île, nous nous dirigeons en taxi vers Ubud. 1h30 de route plus tard, nous découvrons une ville peuplée et animée. Ubud est devenu une étape incontournable lors d’un voyage à Bali, c’est le centre culturel et névralgique de l’île, et le point de départ vers de nombreux points touristiques. Il y a de la vie ici!

Jour 2 – Ubud

Plus incontournable encore, la forêt des singes, devenue une visite immanquable lors d’un passage à Ubud.

Petit animal vénéré par les hindous, les balinais lui ont réservé un petit bout de jungle préservé et accessible par tous.

Située dans une réserve naturelle, la « Monkey forest« , « Wanara Wana« , abrite des centaines de macaques, vivant en toute liberté. Le lieu est superbe, entourée d’une végétation luxuriante, il abrite également 3 temples, tous protégés par les singes afin d’éloigner les mauvais esprits. L’essentiel à retenir avant de pénétrer dans cette forêt, est que nous sommes ici chez eux. Il ne faut pas oublier que les singes sont des animaux sauvages, et qu’ils peuvent donc devenir agressifs si nos gestes ne leur plaisent pas. Ils adorent jouer, et ce sont de vrais petits chapardeurs en devenir. Attention donc à ne rien laisser briller devant leurs yeux avertis. Une simple inattention, et vous vous retrouverez à courir après eux pour récupérer vos effets personnels.

IMG_1997

IMG_1987

IMG_1978

IMG_1947

IMG_1941 - Copie

IMG_1926

IMG_1871

IMG_1877

La journée n’est pas encore terminée, et notre hôtel, situé en plein centre ville, se situe à deux pas du marché d’Ubud, un marché immense où l’on a envie de tout acheter! On en profitera alors pour faire du « lèche-vitrines » pour faire du repérage et ramener des souvenirs de Bali. Mais pas si simple de résister à l’appel des petits sacs balinais, ou des divers produits locaux – Les balinais ont du goût!

IMG_2519

IMG_2522

Proche du Palais Royal d’Ubud, situé également à quelques mètres du marché, le temple Saraswati est un très joli temple, où l’on respire un peu loin de la population de la ville (et oui, tous les balinais se déplacent en scooters, et ça a tendance à polluer fortement), un écrin de verdure au milieu du brouhaha de la ville. On y accède en traversant un joli bassin de lotus. Quant à l’intérieur, il est très travaillé avec de belles sculptures et dorures.

IMG_2513

IMG_2011

IMG_2017

Jour 3 – Tegallalang Rice Terrace & Pura Tirta Empul

Le lendemain matin, nous louons un scooter (60 000 IDR) pour nous rendre aux rizières de Tegallalang, à 25 minutes d’Ubud. Un endroit fabuleux, avec du vert partout! Un vrai régal pour les yeux – et par chance, nous étions encore une fois presque seuls au monde dans ces immenses rizières. Même si je dois l’avouer, tout est fait ici pour les touristes (balançoires ou « swings » en plein coeur des rizières, présence de « douaniers » à chaque étape de passages au beau milieu des rizières…), il n’en demeure pas moins que l’endroit est superbement préservé. Un lieu d’exception à ne pas manquer.

IMG_2029

IMG_2034

IMG_2041

IMG_2043

IMG_2044

IMG_2133

IMG_2144

IMG_2152

42600646_2080176822298643_883293894534496256_n

A une quinzaine de minutes de route des rizières, se trouve le temple Tirta Empul. Les hindouistes balinais sont attirés par ce temple, dont les sources sacrées aux propriétés curatives ont été créées par le dieu Indra. Cette tradition se poursuit aujourd’hui, et en dehors des croyants, des touristes du monde entier viennent aussi à cet endroit pour admirer la beauté des lieux et se baigner dans ses eaux bénies. N’hésitez pas à vous baigner avec les balinais, ils sont très tolérants, et ils apprécieront le geste.

Tout comme dans d’autres temples et sites sacrés de l’île, vous devrez mettre un «sarong», le paréo balinais local, avant d’entrer dans les lieux (étoffe à nouer autour de la taille). Les sarongs sont disponibles à l’entrée du temple et peuvent être loués pour un petit don.

IMG_2171

IMG_2166

IMG_2183

IMG_2208

IMG_2214

Avant de quitter ce temple fabuleux, j’en profite pour faire un saut au petit marché situé à la sortie du temple. Après avoir résisté pendant notre visite du marché d’Ubud, je craque finalement pour un petit sac balinais et un masque hindou, après une petite demie-heure de négociation avec une vendeuse balinaise 😉 Il faut tout négocier à Bali, absolument tout!
Nous reprenons ensuite la route vers Ubud, en passant par de jolies rizières au coucher du soleil. Encore une fois, on a envie de s’arrêter partout pour prendre des photos.
Jour 4 – Tegenungan Waterfal
Située à 30 minutes d’Ubud, la cascade de Tegenungan est l’une des seules cascades à voir dans le sud de l’île; la plupart des cascades de Bali se trouvant au nord. C’est un lieu qui reste finalement assez tranquille. La plupart des touristes s’arrête en bas de la cascade, et ne profite donc pas du point de vue qui se trouve au-dessus de la cascade.
Mais finalement, ce n’est pas la cascade qui aura le plus attiré notre attention lors de notre balade. Une fois arrivés au-dessus de la cascade, on s’arrête prendre un verre dans le complexe hôtelier situé en haut des escaliers. Un magnifique bar surplombe la forêt luxuriante, avec sa piscine à débordement et ses cocktails à tomber par terre! Un vrai petit cocon.
Bon, du coup, on y sera restés l’après-midi entier 😀 mais qu’est-ce que ça fait du bien de ne rien faire parfois 😉

IMG_2274

IMG_2289

IMG_2368

IMG_2330

IMG_2346

42656909_485812035270498_3834684326721617920_n
C’est notre dernier soir sur Ubud, et on en profite pour assister à un spectacle de Kecak Fire, une danse traditionnelle de Bali, qui raconte l’histoire de Ramayana qui va sauver sa femme kidnappée par un démon. La plupart des spectacles de danses traditionnelles a lieu dans des temples ou bien encore au Palais d’ubud. C’est particulier mais c’est à voir !
Jour 5 – Ubud Rice Terraces
Notre dernier jour à Ubud sera un peu moins intense. Nous avons quelques heures devant nous avant de reprendre la route vers le nord de l’île. On en profite alors pour entamer une petite marche d’une heure dans les rizières d’Ubud, de jolies rizières, qui permettent de retrouver le calme à seulement quelques mètres du centre bruyant d’Ubud.

2 jours à Kintamani – Mont Batur

Jour 6 – Ascension du Mont Batur

A 1h30 de route en taxi depuis Ubud, Kintamani et l’ascension du Mont Batur font partie des activités incontournables de l’île. Et nous sommes déjà charmés par le lieu quand nous nous retrouvons nez à nez avec le fameux Mont Batur quelques minutes avant le coucher du soleil.

IMG_2528

Le Mont Batur, volcan encore actif est situé dans la ville de Kintamani. Sa dernière éruption remonte a 2000. Il a plusieurs chemins qui mènent au sommet, et nous voulions favoriser le tour complet pour en profiter une fois là-haut. La montée se fait, en principe, chacun à son rythme, et on atteint le sommet en 1h30 à 2h.

Mais alors faut-il prendre un guide ou pas?

Je dirais qu’il est possible de tenter la montée sans guide. Mais encore faut-il se renseigner en amont pour savoir exactement quel chemin emprunter.
On s’est vite aperçus qu’il régnait dans le coin une vraie mafia des guides. Ils nous suivent et nous rattrapent en scooter lorsque nous arrivons en voiture à Kintamani. Mais évidemment, quand tu arrives, tu n’as pas eu le temps de te renseigner au mieux sur les tarifs. On avait un ordre d’idées, et on savait à peu près quel montant on ne dépasserait pas, c’était déjà pas mal. Attention aux agences qui vous arnaquent. Nous avons finalement accepté de gravir le mont pour la somme de 350 000 IDR par personne, avec un guide qui est venu nous récupérer à notre hôtel à 4h du matin. Plutôt correct pour faire le tour complet du mont et des cratères.

Et non, vous ne rêvez pas, il est bien 3h30 du matin quand le réveil sonne. Comme c’est le cas très souvent, la randonnée pour le Mont Batur s’effectue très tôt le matin pour avoir la chance d’observer le lever du soleil vers 6h du matin. Direction les bords du lac Batur, deuxième endroit le plus sacré de l’île, et nous voilà partis pour gravir les 1717m du Mont Batur. Une ascension mémorable de nuit avec pour récompense un lever du soleil qui nous dévoilera Bali et même Java ainsi que le sommet du Rinjani de Lombok… Une montée difficile mais qui en valait le coup ! Le paysage est à couper le souffle, et on en profitera une bonne heure au sommet avant de poursuivre le trekking en faisant le tour du cratère principal puis le second cratère, avant d’entamer la descente. On y croisera même des singes qui ont élu domicile dans la montagne!

IMG_2551

IMG_2577

IMG_2588

IMG_2612

IMG_2633

IMG_2650

42831111_689849114717297_2286976622336671744_n

Autant vous dire, il n’était pas question de reprendre la route avant de longues heures de détente. Et nous avions trouvé le lieu idéal pour nous remettre de cette matinée physique, une détente dans les sources d’eau chaude de notre hôtel occupera notre après midi, et notre soirée. Rien de tel pour soigner des jambes courbaturées ! Et vous avez observé cette vue depuis notre hôtel…?

43709421_182570572629139_3767477889654587392_n

44161338_1253944454744094_4269480264280834048_n

3 jours à Amed et ses environs

Après une bonne nuit de repos, nous repartons en taxi pour Amed, réputée pour ses plages de sable noir et ses fonds marins, et située à environ 1h45 de route de Kintamani.

Jour 7 – Amed

A peine arrivés à notre hôtel, nous enjambons notre nouveau bolide loué pour 70 000 IDR, pour aller découvrir l’épave de l’US Liberty à Tulamben, et pour tout vous dire, ma première épave!

Dans les environs d’Amed, la mer est calme et il règne une ambiance méditerranéenne. N’ayez pas peur de vous érafler un peu les genoux, la mer regorge de trésors, vous y rencontrerez autant de poissons multicolores que d’épaves et de temples enfouis dans les profondeurs. Alors si vous aimez le monde sous-marin, foncez louer l’équipement de snorkeling (palmes, masque et tubas) ou adonez-vous à la plongée, et partez à la découverte de l’incroyable épave de l‘US Liberty située à Tulamben, torpillée par les japonais lors de la seconde guerre mondiale. Couverte de coraux multicolores et habitée par de nombreux poissons, cette épave est réputée pour être l’une des plus belles d’Asie. Dans le sud d’Amed, vous découvrirez également l’épave japonaise, ainsi que de très jolis temples accessibles à seulement quelques mètres de la plage. Amed est devenu un endroit incontournable dans le milieu de la plongée. Impressionnant de nager autour d’épaves!

Les soirées à Amed sont plus animées qu’à Kintamani, mais bien plus calmes qu’à Ubud. Nous cherchons un restaurant que l’on nous avait conseillé, le Warung Enak. Un véritable coup de coeur. Une adresse à garder dans vos carnets de route si vous passez par Amed. Nous terminons ensuite la soirée au Pacha, un bar à l’ambiance raggae, très joliment décoré, à l’accueil chaleureux, où nous avons passé une super soirée à discuter avc les serveurs et les globe trotteurs qui s’y trouvaient.

Jour 8 – Pura Luhur Lempuyang & Tirta Gangga Water Palace

Temple Luhur Lempuyang

Nous partons vers 10h à la découverte du petit village de Lempuyang et de son temple.

Ce temple surplombe la majorité des temples hindous de Bali puisqu’il se situe à 1 175 mètres au dessus du niveau de la mer. Il est composé de 7 temples et le dernier se trouve au sommet, il faut compter 4h pour rejoindre ce dernier et gravir 1 700 marches dans la forêt.

La légende raconte que la Terre avait 70 ans et l’ile de Bali était instable, les tremblements de terre y étaient quotidiens. Le dieu Pacupati qui réside au mont Semuru a vu la situation et a demandé à ses 3 enfants de stabiliser Bali. Hyang Putra Jaya au mont Agung, Dewi Danu à Batur et Hyang Gni Jaya à Lempuyang.

Seuls quelques centimes et un don nous seront demandés pour pénétrer dans l’enceinte du temple. Nous grimpons alors les quelques marches et atteignons le premier temple, le plus connu. Arrivés en haut, un balinais nous béni selon les traditions. On se tourne alors et c’est l’émerveillement. Une gigantesque porte symbolique (candi bentar) en pierre blanche découvre d’un côté une vue plongeante sur le volcan Agung et de l’autre, s’ouvre sur une grande cour d’où partent trois colossaux escaliers.La vue est tout simplement incroyable avec une vue à peu près dégagée du volcan Agung.

IMG_2783

IMG_2791

IMG_2796

IMG_2826

43001592_193066364823180_179157602905620480_n

Puis nous attendons pour la fameuse photo … 1h15 d’attente! Oui je l’avoue, j’ai un peu honte, mais une fois sur place, vous craquerez probablement aussi 😀

42832406_170036490549262_3448018131983794176_n

44023940_164467721155762_6592752869256986624_n

Il faisait une chaleur difficile à supporter, et nous n’avons pas trouvé le courage d’aller jusqu’au sommet. Les touristes qui en revenaient n’avaient pas été séduits, alors nous avons décidé de rebrousser chemin. Le premier et le deuxième temple auront suffit à satisfaire notre curiosité.

Tirta Gangga

Nous roulons ensuite jusqu’à Tirtagangga, qui signifie l’ « eau sainte du Gange » en balinais. Cet ensemble architectural, bâti en 1948 associe les styles balinais et chinois. Le jardin d’eau comprend trois zones; deux bassins et un château d’eau, des piscines, et enfin les résidences royales, au niveau supérieur, dominent l’ensemble. Vous pourrez même vous baigner dans ses eaux sacrées.

Dommage que le temple soit vite pris d’assaut par les touristes, l’endroit est superbe et tellement apaisant.

IMG_2845

IMG_2856

IMG_2881

IMG_2887

IMG_2894

Jour 9 – Snorkeling à Amed

Notre troisième jour à Amed sera consacré à une journée de détente, l’occasion d’essayer le massage balinais (pour 5 euros le massage d’une heure, ça ne vaut pas la peine de s’en priver), de découvrir de nouveaux fonds marins en snorkeling, ou de siroter un cocktail avec une vue imprenable sur le volcan Agung.

IMG_2693

IMG_2698

IMG_2707 - Copie

IMG_2764

Nusa Lembongan – Penida -Ceningan

Depuis Amed, il existe deux possibilités pour rejoindre les îles de Nusa Lembongan et Nusa Penida par bâteau. Il est possible de rejoindre le port de Padang Bai pour prendre un speed boat vers Nusa Lembongan, ou bien descendre jusqu’à Sanur (beaucoup plus loin en voiture) pour prendre également un bâteau jusqu’à Nusa Lembongan. Nous avons fait au plus rapide et avons rejoint la jolie plage de Padang Bai pour prendre notre bâteau avec la compagnie Ekajaya. On a pu combiner tous nos transports à partir d’Amed jusqu’au retour vers Sanur où nous terminerons notre voyage, pour la somme d’1,2 million de rupiah.

Jour 10 – Nusa Ceningan

Arrivés à Nusa Lembongan, nos hôtes viennent nous chercher au « Pont Jaune » qui sépare Nusa Ceningan de Nusa Lembongan. Nous enjambons alors nos scooters pour rejoindre notre hôtel, situé à Nusa Ceningan.

Et wouah ! Nous arrivons dans un hôtel super mignon, avec piscine à débordement, avec une vue et un accès privé sur une plage déserte. Le rêve!

Nous nous trouvions à quelques mètres de Blue Lagoon, une plage d’un bleu turquoise naturel incroyable. Nous nous arrêtons sur notre trajet à pieds au Mahana Point, pour prendre un verre et admirer les vagues se casser sur les falaises, au coucher du soleil. C’est un endroit très réputé pour le surf, on y retrouve donc une communauté importante de surfers, tous blonds, ou presque 😀

IMG_2966

IMG_2967

IMG_2978

IMG_2981

IMG_2991

Puis nous poursuivons notre chemin jusqu’à Blue Lagoon, et là c’est l’étonnement! Une mer d’un bleu turquoise d’une transparence irréelle. Incroyable!

IMG_3031

IMG_3040

IMG_3043

IMG_3014
Jour 11 – Nusa Penida

Ne logeant pas sur l’île de Nusa Penida, nous avons du nous lever tôt pour partir découvrir cette île située à une quinzaine de minutes en bateau de Nusa Ceningan. Nous avons opté pour un bateau privé pour partir aux horaires qui nous convenaient pour 400 000 IDR, seulement quelques rupiah de plus que le prix du bateau public. Nous débarquons donc à Nusa Penida vers 9h, où nous louons un scooter, comme à notre habitude. Malheureusement, les routes ne sont pas aussi bien entretenues qu’à Bali, et les accidents y sont fréquents. On tache de faire attention, et on part tranquillement à l’aventure à la découverte de cette île encore très sauvage.

45 minutes plus tard, nous arrivons à notre première étape de la journée, Kelingking Beach, l’un des lieux les plus spectaculaires de l’île. Le paysage du haut de la falaise est à couper le souffle. La plage secrète est un paradis bleu et blanc. L’un des plus beaux paysages que j’ai pu voir dans ma vie!

IMG_3063

IMG_3070

IMG_3071

IMG_3072

IMG_3081

IMG_3090

Avec des étoiles dans les yeux, nous reprenons la route en direction du sud de l’île. Les routes sont mauvaises, mais le jeu en vaut la chandelle, alors nous fonçons vers Atuh Beach, le deuxième point de vue le plus impressionnant de l’île. Après 1h15 de scooter, nous arrivons enfin à destination, et les routes ont du être refaites à certains endroits, car la route ne nous a pas semblé si horrible. Bon okay à certains endroits il fallait vraiment serrer les fesses!

Mais si vous voyez ce que j’ai vu en arrivant, alors vous oublierez les crevasses et les dos d’ânes que vous avez rencontré tout au long du trajet.

IMG_3093

IMG_3102

IMG_3105

IMG_3115

IMG_3118

A quelques minutes d’Atuh Beach, se trouve Thousand Islands, l’un des plus beaux points de vue de l’île. Il faut suivre Pulau Seribu ou encore Rumah Pohon pour arriver à ce point de vue. La route est vraiment difficiles, il faut être prudent, il y a des trous partout, et la chaussée glisse. Mais encore une fois, on oublie tout une fois arrivés à destination.

Quelques centaines de marche à descendre pour arriver au point de vue, ainsi qu’à 4 maisons perchées dans les arbres. Un cadre absolument idyllique, avec une vue époustouflante sur la mer, le sable blanc et les falaises.

Située au point de vue de Thousand Islands, ces petites maisons perchées dans les arbres sont connues grâce aux photos sur Instagram qui ont été prises à cet endroit. A savoir que cette maison peut être louée mais qu’il ne faut pas avoir de hautes attentes quant à son confort.

43078616_985868861614904_5137611841928691712_n

43188924_312068456248590_4568060120046501888_n

IMG_3142

IMG_3146

IMG_3158

IMG_3164

Le retour jusqu’au port a été un peu plus compliqué. Sans GPS et sans feuille de route, il nous a été difficile de trouver les différents points d’intérêts que nous cherchions avant de retourner au port. Impossible d’arriver à Manta Point, là où les raies manta ont l’habitude de nager. Résultat: nous sommes rentrés bredouille au port, après des heures de scooter à tourner en rond.

C’est également juste avant notre arrivée au port que nous avons eu notre accident de scooter… La route était pourtant refaite à cet endroit là. Malheureusement, les balinais ne font pas toujours attention à leur conduite, et nous sommes rentrés dans un scooter qui roulait à droite alors que la conduite se fait à gauche à Bali. Par chance, nous nous en sommes sortis avec des blessures superflus, mais avec une envie limitée de remonter sur un scooter à Bali.

Après une journée très intense passée à Nusa Penida, nous sommes rentrés tranquillement à l’hôtel.

Jour 12 – Nusa Lembongan

Le lendemain, nous partons en bateau faire du snorkeling à Nusa Penida. Les poissons y nagent en groupes, et les coraux sont superbes. Malheureusement, aucune raie manta n’a daigné se montrer ce jour-là…

A notre retour à Nusa Ceningan, nous partons nous prélasser un peu dans un bar de bord de mer. Nous avions déjà repéré un bar restaurant sur notre trajet en scooter. Nous allons donc au Sea Breeze pour déguster quelques cocktails, dans notre hamac ou sur la balançoire. Trop dure la vie!

Après s’être prélassés dans ce bar vraiment trop chouette, nous remontons sur notre bolide pour partir à la découverte de Nusa Lembongan, la voisine de Nusa Ceningan. a Force de lire partout que l’île est très sauvage et magnifique, j’ai fini par être déçue. Je n’ai rien trouvé d’attirant dans cette île, qui regorge d’hôtels et restaurants de luxe… et remplie de touristes – La moins authentique des trois îles.

Nous avons profité des quelques jolies vues sur les jolies plages de l’île – Dreambeach et Mushroom Beach, avant de profiter du coucher de soleil, et avons rejoint notre île en fin de soirée.

IMG_3258

IMG_3265

IMG_3303

IMG_3325

IMG_3326

IMG_3330

IMG_3333

Jour 13 – Seminyak

La fin du voyage approche, et nous devons revenir sur l’île de Bali avant de reprendre l’avion le lendemain matin… Nous décidons de passer notre dernière soirée à Seminyak, connue pour ses soirées sur la plage et ses bars branchés.

IMG_3348

IMG_3345

Où Loger à Bali?

Jimbaran – A l’hôtel Vivaldi, un peu excentré mais central pour visiter le sud de l’île en scooter, pour 15 euros par nuit

Ubud – Ayu Bengalow 2 – Pour 14 euros par nuit, et en plein centre d’Ubud.

Kintamani – Le Batur Volcano Guesthouse, à moins de 30 euros par nuit, est l’hôtel idéal où loger avant et après la montée du Mont Batur. Avec sa vue exceptionnelle sur le lac et le mont, et sa piscine de source d’eau chaude, un vrai coup de coeur!

Amed – Le Ganesha Amed – 20 euros par nuit dans un très joli hôtel au bord de mer.

Nusa Ceningan – Le Twilight Lembongan, cet hôtel idyllique avec ses chambres au charme indéniable, sa piscine à débordement, et sa plage presque privatisée. 30 euros par nuit et vous obtenez les services d’un hôtel 4 étoiles.

Seminyak – Niramaya Villa – 12 euros par nuit pour un hôtel placé au coeur de Seminyak, à 5 minutes à pieds de la plage et des bars/restaurants. Le petit plus: sa piscine est ouverte et éclairée toute la nuit… une belle façon de terminer son voyage avant de partir pour l’aéroport au petit matin.

Où boire & manger à Bali?

Bali est une destination où l’on mange bien, voire très bien. Si l’on retrouve souvent du riz ou des noodles (pates) dans tous les plats, il n’en demeure pas moins que les plats peuvent être très variés, et très bien cuisinés, avec des sauces à tomber par terre.

Jimbaran

Le Warung Musik – Un très bon restaurant, un peu à l’écart des restaurants hyper touristiques situés sur la plage.

Ubud

Le Warung Biah Biah – Une cuisine locale excellente dans un cadre très simple.

Le CP Lounge – pour boire de bons cocktails dans une ambiance lounge, avec une musique commerciale. Des groupes s’y produisent tous les soirs avant de laisser place à un DJ.

Le Mingle Café – pour boire de bons cocktails dans une ambiance tantôt tranquille, tantôt rythmé par les concerts de groupes locaux

Kintamani

Je ne saurais quel restaurant vous conseiller, car nous n’avons pas trouvé notre bonheur en dehors de notre hôtel.

Amed

Le Warung Enak – clairement l’un des meilleurs restaurants que nous avons testés à Bali. L’endroit est sympa, le vin y est bon, et les plats succulents.

Le Warung Amsha – Une très bonne adresse, avec les pieds dans le sable.

Le Warung Celagi – l’un des restaurants les mieux notés d’Amed. Et nous n’avons pas été déçus!

Le Pacha Bar, où nous avons passé toutes nos soirées car nous nous y sentions bien 🙂 Il est même possible de jouer au billard au fond du bar.

Nusa Ceningan

Le Twilight Lembongan – où nous séjournions pendant notre séjour. Le restaurant y est excellent, et la vue superbe!

Nusa Lembongan

Le SeaWeed – un restaurant très tranquille avec vue sur la mer et Nusa Ceningan. Nous avions envie de fruits de mer, et nous avons été servis; le homard était divin – Un vrai régal!

IMG_3304
Nusa Ceningan

Le SeaBreeze Ceningan, pour une après-midi et une soirée détente dans un bar hyper chouette, face à la mer.

44062985_557423784704266_640805087588909056_n
Seminyak

Essayez l’un des restaurants situés sur la plage. L’ambiance y est vraiment sympa jusque tard dans la soirée.


2 réflexions sur “Bali | L’île des dieux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s