A la découverte de l’Ain [croyable] département

Depuis quelques mois, je parcours les routes à la découverte de cette magnifique région qu’est la Région Auvergne Rhône Alpes. Un point de chute à Meximieux, et il ne m’en fallait pas plus pour me lancer à la découverte de l’Ain, ce département qui m’était jusqu’alors totalement inconnu.

Ce département, situé au nord-est de Lyon, est assez méconnu. Il a pourtant beaucoup à offrir. N’hésitez plus si vous ne connaissez pas, vous allez être conquis.

L’Ain est composé de cinq régions qui illustrent parfaitement la diversité géographique du département. A l’ouest la plaine de Bresse aux paysages verdoyants et le plateau de Dombes aux innombrables étangs – à l’est, le Bugey, le Revermont et le Pays de Gex, nous offrent des sentiers de randonnée à travers des plaines verdoyantes et dégagées, des lacs naturels et les montagnes en toile de fond. Une vraie bouffée d’oxygène !

Que faire et que visiter dans l’Ain ? Voici mes incontournables de l’Ain pour vous donner un petit aperçu des trésors naturels qu’il recèle.

LES LACS DU PAYS DE GEX

A la frontière avec le Bugey, au sud du Pays de Gex se trouvent de jolis lacs naturels parmi lesquels Nantua, Sylans ou encore Genin, qui sont tous trois des lacs glacières. Selon la saison, il est possible de s’y baigner, d’y pêcher, ou tout simplement de s’y promener en pleine nature. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de découvrir les deux derniers, mais nous avons passé profité d’une après-midi ensoleillée pour partir à la découverte du lac de Nantua.

Entouré de falaises calcaires, le lac de Nantua fait 2,7 km de long sur 650 m de large. Situé aux confins du Haut-Bugey, le plus grand lac naturel de l’Ain s’admire dans un décor reposant et naturel. Il est également possible de randonner tout autour sur les sentiers pour prendre de la hauteur sur le lac en rejoignant le Belvédère de la Colonne. L’idéal pour profiter de beaux panoramas !

A quelques kilomètres du Lac de Nantua, se trouvent les Voiles (cascades) du Landeyron. Le chemin de randonnée pour y accéder n’est pas simple à trouver. Depuis Nantua, il faut suivre la D.1084 en direction de Montréal-la-Cluse. Au rond-point, prendre à droit direction Oyonnax, puis 900m après le chemin du Mont à droit face au collège. Il est possible de se garer sur le bas côté à proximité de deux grands sapins. Ensuite, il suffit d’emprunter le sentier qui part à l’extrémité de la route goudronnée, et suivre la rivière jusqu’aux marmites, puis poursuivre la marche pour rejoindre les cascades.

Accès GPS: 14, Chemin du Mont, Landeyron, Montréal-la-Cluse, Nantua, Ain, Auvergne-Rhône-Alpes, France métropolitaine, 01460, France (46.17741 5.58279).

A LA CHASSE AUX CASCADES DANS LE BUGEY

C’est principalement dans le Bugey que l’on trouve les plus belles cascades du département de l’Ain. L’occasion d’une pause rafraîchissante en été – pour le plaisir des yeux en toutes saisons.

La plus populaire des cascades du Bugey est certainement la cascade de Glandieu, que nous visiterons sans doute cet été, avec l’arrivée des beaux jours. Il y a des dizaines de cascades à découvrir dans le Bugey, et je peux vous dire qu’elles ont toutes leur propre charme. Il n’y a pas une cascade à visiter en priorité, elles sont toutes à découvrir, à des saisons différentes.

La Cascade des Dards

En février dernier, nous avons décidé de partir à la chasse aux cascades dans le département de l’Ain. Celle qui m’attirait le plus était la Cascade des Dards – plus méconnue des touristes, c’est donc naturellement en direction de cette dernière que nous nous sommes d’abord dirigés. Elle est située sur la commune de Cheignieu-la-Balme, mais le chemin pour y accéder n’est pas évident à trouver. Pour cela, il faut soit avoir les coordonnées GPS, soit suivre sa bonne intuition. Je vous rassure, même si son accès n’est pas balisé, après quelques recherches sur google maps, on se retrouve assez facilement sur un petit emplacement sur le bas côté de la route.

Un chemin descend alors dans la forêt, et ce n’est pas une, mais 3 cascades puissantes qui s’offrent à nous. Un lieu incroyable et une petite merveille de la nature s’offrent à nous – et rien qu’à nous. Le lieu est très préservé, grandiose – un petit havre de paix. [AIN]CROYABLE!

Et juste pour le plaisir, je vous poste une petite photo « Backstage » 😉

La Cascade de Clairefontaine

Après avoir prolongé notre visite à la Cascade des Dards, mes recherches nous ont mené tout droit à la cascade de Clairefontaine, située à une dizaine de minutes de là. Située à Virieu-le-grand, dans le Bas-Bugey, cette très belle chute d’eau au cœur d’un écrin de verdure. Le lieu est très agréable, et doit être très rafraichissant en été.

Les cascades de Cerveyrieu, du Pain de Sucre, de la Fouge, de Glandieu, de Pisse-Vache, sont autant de cascades à découvrir dans les environs, alors nous n’en avons pas fini avec la chasse aux cascades 😉

LA RIVIERE D'ALBARINE & LA CHARABOTTE

L’Albarine prend sa source à 950 m d’altitude, à Brénod. Elle s’écoule sur un plateau du massif du Bugey, et vient ensuite se jeter sur la falaise au creux de laquelle surgit la cascade de la Charabotte, pour un saut de 115 m de haut. Bien que nous ayons découvert la Cascade de la Charabotte en hiver, avec un débit d’eau très limité, le site n’en demeure pas moins impressionnant. Evidemment, je vous conseille d’y aller entre mars et octobre pour profiter du débit impressionnant de la cascade.

La cascade est visible depuis un belvédère en bord de route, en direction du Plateau d’Hauteville.

LA VALLEE DU CERDON

Blotti au creux d’une vallée, entouré de côteaux escarpés, Cerdon est le berceau du Bugey-Cerdon. Situé sur le belvédère, le restaurant le Panoramique (situé sur la D1084), offre un très beau panorama sur le village et la reculée de Cerdon et son vignoble.

LE LAC BLEU DU BUGEY

Ce lieu n’est indiqué dans aucun guide touristique, je suis tombée dessus un peu par hasard lorsque nous ne pouvions nous déplacer au-delà de 10 kms de notre lieu de confinement – mais j’ai trouvé ce lieu enchanteur.

PEROUGES

Pérouges – cité médiévale – est une ancienne ville fortifiée datant du XIVe siècle. On retrouve encore quelques maisons d’époque médiévale et il reste encore quelques vestiges du château fort datant de la fin du Moyen-âge. Son charme médiéval la classe d’ailleurs parmi les plus beaux villages de France.

Pérouges est également connue pour ses fameuses galettes, des tartes au sucre qui sont une spécialité culinaire du coin. La recette déposée daterait du début du XIXè siècle. Tout était fermé (Covid oblige…) lors de notre passage, ce sera peut être pour une prochaine fois!

Il m’en reste à découvrir! L’Ain regorge de petits trésors, et je compte bien tous les découvrir 😉

Et vous, quel a été votre coup de coeur dans l’Ain?

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Très belles photos, d’un département que je ne connais pas du tout !!
    Merci pour cette découverte !

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 Je suis ravie de te faire découvrir un nouveau terrain de jeux 😉 Ca a été, et continue à être une belle découverte pour moi.

  2. Super sympas ces paysages ! Je ne connais pas du tout ce département et c’est clair que ça donne envie de le découvrir. Les lacs et les cascades sont superbes !
    Aurélie.

    1. Hello Aurélie, merci beaucoup pour ton commentaire! J’ai été surprise par ce département qui offre vraiment une belle diversité de paysages. Comme tu dis, les lacs et surtout les cascades, sont magnifiques!

Laisser un commentaire