A la rencontre d’Edimbourg, la légendaire

Glasgow la grande ville écossaise ? Édimbourg, la capitale historique ? Vous êtes férus d’histoire, aimez le dépaysement, ou êtes simplement amateur de bières et de whisky ?

Prenez vite vos billets, et embarquez avec moi à la rencontre de la très jolie écossaise, Édimbourg…

C’est dans l’une des villes les plus vertes d’Europe qu’a commencé notre weekend. Et oui, c’est bien connu, l’herbe est toujours plus verte ailleurs ! Bon, peut-être parce que le temps y est un peu plus capricieux que chez nous… Mais qu’il fait bon vivre ici !

La balade commence dans l’artère principale de la ville – Royal Mile, qui s’étend du château d’Edimbourg à la demeure officielle de la Reine – the Palace of Holyroodhouse.  L’architecture de cette longue artère est superbe, authentique, atypique – médiévale. Sur votre chemin, vous y trouverez la Cathédrale St Gilles, l’un des principaux endroits du culte écossais pendant environ 900 ans.

Nous voici arrivés au Château d’Edimbourg. Incontournable à visiter, malgré son prix un peu élevé – 20 livres environ – il a été le château royal à partir du XIIème siècle, et ce jusqu’au XVème siècle où son utilisation était militaire.  Un conseil, y aller le matin pour observer le One O’Clock Gun, un coup de canon tiré pour donner l’heure (sauf les dimanches), à 13h00 pile. Impressionnant et retentissant, même si vous l’attendez depuis une heure, il ne manquera pas de vous faire sursauter.. Dominant la ville, la forteresse a été construite sur le « Castle Rock« , qui est un rocher volcanique. La visite dure environ 2h30 – 3h et en vaut le détour! La vue depuis la château est très belle.

Après cette belle visite, rien de mieux que de poursuivre la visite en se baladant dans les rues plus typiques les unes que les autres de la ville. Old Town est un quartier incroyable, et le cœur historique de la capitale, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Royal Mile est aussi incontournable que Princes Street, alors profitons de quelques rayons de soleil pour nous aventurer dans ce fabuleux quartier, en longeant Princes Street jusqu’au très beau parc qui porte le même nom – Princes Street Garden – d’un vert éclatant.  Edimbourg sous la pluie, c’est charmant ; mais Edimbourg sous les rayons de soleil, c’est envoûtant ! Et bien, qui a dit qu’il pleuvait tout le temps en Ecosse ?

Vous ne pourrez pas manquer le fabuleux Hôtel Balmoral, mon hôtel coup de cœur, j’y aurai bien séjourné une toute petite nuit 😉 Cette route mène tout droit au Princes Street Garden, où se trouve la Tour Scott, édifiée en l’honneur de Walter Scott, le célèbre écrivain qui nous a fait découvrir le personnage d’Ivanhoé.

img_6992img_6856img_6840img_6827img_6821

img_6811

Un peu plus loin, on y trouve le quartier chic de la ville, tout aussi superbe… même sous la pluie.

La fin de journée approche, et quelques rayons de soleil ont fait leur apparition. Rendez-vous sur Carlton Hill, « l’Acropole » écossaise ! Tout en haut, on y retrouve divers monuments, dont le surprenant Monument national ou Observatoire. Mais surtout, on a une vue incroyable sur toute la ville. Vous aurez peut-être la chance, comme nous, d’observer des rites (du vaudou ? Des sacrifices humain ?). On n’en sait pas plus, mais nous n’avons pas compté le même nombre de personnes avant la cérémonie et après… bien mystérieux tout ça …

img_6878img_6922img_6914img_6916img_6942

La nuit n’est jamais très calme à Edimbourg, et il s’agirait de ne pas repartir sans avoir pu apprécié l’ambiance des pubs écossais ! la bière y coule à flot, et la musique vous plonge rapidement dans l’ambiance festive au rythme écossais.

Temps pluvieux ? Edimbourg n’en perd rien de sa magie… au contraire, c’est l’occasion de découvrir les dessous d’Edimbourg, et notamment la vie underground de Mary King’s Close ! Une belle visite guidée pendant laquelle on vous raconte avec des anecdotes captivantes la vie de personnages qui ont marqué l’Ecosse, vous entendrez parler de la peste, de fantômes, … là où quelques siècles en arrière – vers la fin du XVIème siècle – les riches construisaient en hauteur alors que les pauvres s’enfoncaient sous terre jusqu’à créer et reproduire une ville souterraine. La visite est en anglais et coûte 15 livres. Mais ça en vaut vraiment le détour, les guides sont passionnés, et passionnants !

The Real Mary King
Crédit Photo STV.TV

Flânez, et flânez encore à la découverte d’Edimbourg… cette ville est bourrée de rues plus jolies les unes que les autres, remplies d’histoire et de riches anecdotes, ainsi que de légendes écossaises en tous genres.

img_7021
Et n’oublions pas le Kilt Ecossais, l’un des souvenirs que vous pourrez ramenez avec vous;)

img_6850

Vous êtes encore étudiants ? Le quartier où se situe l’Université d’Edimbourg, fondée en 1583, est très joli et très accueillant. Nous avons même hésité à nous réinscrire à l’Université le jour de la porte ouverte !

Il nous restait quelques heures devant nous avant de quitter la merveilleuse ville d’Edimbourg. Arthur’s Seat ou continuer de nous balader dans les rues intimistes en nous dirigeant vers Grassmarket ? Nous avons choisi la deuxième option, tandis que les garçons ont choisi la première. Le temps étant un peu incertain, nous avons préféré nous balader dans Edimbourg à la découverte d’endroits encore inconnus. Vous aurez peut être encore la chance de croiser la garde écossaise 😉

img_7125img_7141img_7138img_7132

img_7130

Ce que l’on n’a pas eu le temps de faire, mais qui peut agréablement compléter le voyage… 1/ Le Whisky tour pour les adeptes de bons whisky. 2/  le Palais de Holyrood – Holyroodhouse qui est la résidence officielle de la Reine. 3/ Si la météo le permet, faire l’ascension jusqu’à Arthur’s Seat, pour avoir une magnifique vue sur Edimbourg et éliminer le Haggis et la Guinness qui pèsent un peu sur l’estomac. Un petit aperçu de  ce qu’ont pu voir les copains 😉

wp_20160911_12_00_09_pro
Crédit Photo – Yanis

On aurait bien prolongé le séjour de quelques jours, et emprunté une voiture pour filer voir les Highlands d’Ecosse. Sans faute, on vous les réserve pour la prochaine fois.

Alors vous y allez quand ?


3 réflexions sur “A la rencontre d’Edimbourg, la légendaire

  1. Ce sera probablement une de nos prochaines destinations ! en tout cas tu nous en as donné envie par ton recit toujours aussi agréable à lire. belles photos et sous le soleil c est encore mieux !!

    J'aime

  2. Quelques précisions sur ce post:
    – les sorciers ont de la peinture rouge sur le visage et poussent des cris;
    – le whisky se consomme également en préservatif;
    – le château d’Edimbourg parait plus grand d’un côté que de l’autre;
    – attention si vous commandez du poulot cuisiné à l’indienne, il peut être très épicé;

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s