L’Odyssée des Cyclades – terres de mythes et de marins

Comme promis, c’est au Port du Pirée, à Athènes, que je vous retrouve pour embarquer pour les Cyclades.

Des îles, il y en a 24, alors il faut faire un choix. En regardant les horaires des départs et le nombre d’heures pour la traversée depuis le Pirée vers chaque île, on décidera finalement de privilégier Naxos et Santorin. Naxos est à 4h de ferry d’Athènes, et se trouve être un bon point de départ pour Santorin. Et impossible de naviguer vers les Cyclades sans passer par Santorin!

Naxos

IMG_0558

Naxos est l’une des plus grandes îles des Cyclades et c’est également ici que se trouve le plus haut sommet, le Mont Zeus. Ile de mythes, Naxos est autant réputée pour ses belles plages que pour ses jolis chemins de randonnée.

Jour 1 – Chora

Le ferry nous dépose au port de Chora, sa capitale. A peine débarqués sur l’île, nous apercevons déjà le temple d’Apollon sur notre gauche, et la vue sur la capitale est plutôt un très bel aperçu de ce que nous allons voir sur l’île.

Notre maison d’hôte, *le Klimataria Studio, est située à Agios Prokopios. L’endroit est accessible en bus depuis le port. Situé juste à quelques mètres de la plage du même nom, l’endroit est idéal pour poser ses valises !

IMG_0643IMG_0657

Nous ne sommes à Naxos que 2 jours, alors nous ne perdons pas de temps. Les bus passent de façon peu régulière mais suffisamment pour nous permettre de visiter Chora et ses jolies petites ruelles en quelques heures.

De retour sur le port, nous rejoignons rapidement le front de mer pour observer la vue sur la ville. Au-dessus, se dresse la vieille ville et le château où nous décidons d’aller nous balader. Les ruelles menant vers le château sont très photogéniques, je ne manque pas de m’arrêter tous les mètres. Puis nous prenons de la hauteur, et la vue est superbe.

IMG_0587IMG_0591IMG_0582

Nous redescendons ensuite vers la presqu’île de Palatia, où est situé le temple d’Apollon que nous avions remarqué dès notre arrivée à Naxos. C’est là que Thésée abandonna Ariane à son retour de Crète après avoir vaincu le Minotaure. La porte des Naxiens est le seul élément achevé de ce sanctuaire commencé au VIe avant J.-C. A voir au coucher du soleil de préférence.

IMG_0571IMG_0579IMG_0573

Jour 2 – Escapade dans les champs

Pour explorer l’île de Naxos, en dehors du centre- de Chora (qui peut se faire à pied ou en bus), la location d’une voiture … ou bien d’un quad est nécessaire. Nous avons donc loué quad directement sur place, juste à côté de notre chambre d’hôte, afin de découvrir un peu plus les terres de Naxos et nous aventurer jusqu’au Temple de Déméter.

Nous apercevons très vite les champs d’olivier, des petits chemins de traverse, mais surtout des champs à perte de vue. Au milieu des vallées d’oliviers, nous continuons vers le temple de Déméter. Pas la peine de vous préciser que remonter sur un quad garé en plein soleil, au beau milieu du mois de juin, c’est … épique. Mieux vaut prévoir un vêtement à mettre sous la peau avant de s’y asseoir.

IMG_0646IMG_0640IMG_0648IMG_0633IMG_0651IMG_0652IMG_0653

Santorin

C’est enfin à Santorin que se termine le périple grec. Après environ 3h30 de ferry depuis Naxos, nous débarquons au port d’Athinios, situé à 35 minutes en bus de Fira. Nous atteignons enfin le coeur de l’île connue dans le monde entier pour ses petites maisons aux teintes de bleu et de blanc. Un vrai régal pour la photo, et pour les papilles. Car oui, la cuisine grecque est excellente.

Notre hôtel est situé à Karterados. *La Pension George est un véritable havre de paix, avec piscine et jardin. Un très bel endroit pour se ressourcer. Et pas besoin de se soucier des horaires de bus, les propriétaires ont mis en place un service de navette jusqu’au port pour accueillir les clients et les ramener à « bon port ».

Karterados est située à environ 20 minutes à pieds de la ville de Fira. C’est donc à Fira que débute naturellement la visite. Les petites ruelles de Fira sont très belles et authentiques. C’est également à Fira qu’il nous faudra remonter les 600 marches de pierre depuis le vieux port vers la ville. Et surtout, il nous faudra supporter – que dis-je – affronter une horde d’ânes tout au long de cette montée. Pensez d’ailleurs à prendre des chaussures fermées et épaisses. Les ânes n’en font qu’à leur tête et ne font pas attention aux pauvres touristes s’arrêtant pour prendre leur ascension en photos! Et oui, malheureusement, nous en avons fait les frais et avons passé l’heure suivante à la clinique de la ville pour vérifier que rien n’était cassé. Ma main l’a échappé belle (toujours le reflex de protéger l’appareil photos avant le reste) mais le pieds de Pierre a fini par doubler de volume après quelques minutes de marche… Et pour la maudite somme de 200 euros (en espèces! et oui, c’est la crise les amis!), on aura quand même eu la chance d’avoir de… l’arnika! Même pas mal!

IMG_0744IMG_0764IMG_0773IMG_0750

Après la visite de Fira, nous sautons dans le premier bus en direction de Oia, que je vous ferai découvrir un peu plus tard.

Le lendemain, nous partons de Fira pour une journée d’excursion à la découverte des îles de Paléa Kaméni et Thirassia. L’île étant la plus grande des Cyclades, et n’ayant que 3 jours sur place, nous préférons réserver une excursion pour voir le plus de choses. Le tour coûte 40 euros mais en vaut vraiment la peine.

Le bâteau nous emmène d’abord sur Paléa Kaméni, où nous nous retrouvons vite au cœur du volcan. Les paysages lunaires nous entourent. L’endroit est magnifique. Nous reprenons ensuite le bateau pour nous arrêter un peu plus loin, dans une crique, où nous nous jetons dans l’eau pour nager vers la source d’eau chaude (un peu marron… avec le souffre).

IMG_0813IMG_0812IMG_0819IMG_0831

Le tour poursuit vers l’ile de Thirassia, où l’on profite du temps libre pour manger dans une traditionnelle taverne dans les hauteurs de l’île. Attention, mieux vaut être équipé en bouteilles d’eau sous forte chaleur. Au menu, kebab grec. Rien à voir avec le Kebab que l’on trouve chez nous. Bien meilleur et bien plus fourni.

En milieu d’après-midi, nous rentrons et naviguons près des falaises volcaniques de Oia pour découvrir Oia au coucher de soleil. Si vous aimez plus les ânes que moi, vous pouvez même monter un âne depuis le port jusqu’au sommet d’Oia. Sinon, faites comme tout le monde et empruntez le téléphérique 😉

IMG_0689

Oia, c’est le décor de carte postale que l’on connait tous, avec ses maisons aux couleurs pastels et ses chapelles aux coupoles bleues. C’est certainement le plus bel endroit de l’île. On y croise d’ailleurs plusieurs couples qui en font leur shooting de mariage. Un véritable paradis ! touristique mais totalement immanquable !

Et si Oia est connue dans le monde entier, c’est surtout pour ses couchers de soleil. Plus d’une heure avant, les touristes (oui j’en fais partie c’est sûr) sont nombreux à se précipiter au bout de l’île pour admirer le magnifique spectacle qu’offre le paysage. Si vous souhaitez profiter d’un verre en terrasse dans l’un des établissements surplombant la côte, mieux vaut s’y rendre en fin d’après-midi.

IMG_0889IMG_0739IMG_0779IMG_0847IMG_0874IMG_0729IMG_0719

Le lendemain, nous poursuivons la balade en bus depuis Fira jusqu’à Akrotiri. Non loin de là, se trouve le chemin qui nous emmène vers la Red Beach, une plage de sable rouge. Les imposantes falaises qui dominent la plage donnent leur nom à cet endroit.
IMG_0790
Le séjour se termine par une petite plongée dans les eaux de Santorin. Une première pour Pierre, un rituel pour moi 🙂

Coin pratique

Le transport – Les prix pour les ferry sont à peu près les mêmes dans toutes les échoppes. À titre d’information, nous avions payé 35 euros environ pour naviguer entre Athènes et Naxos. Entre Naxos et Santorin, il faut compter 20 € pour 2 h 30 de trajet avec la compagnie Blue Star Ferries. Pour un trajet entre Santorin et Athènes, il faut compter 8h… et 36 euros de ferry. Bien sûr, les prix ont pu changer depuis 2015, et nous y étions allés hors saison. Difficile de dire si les prix doublent ou … triplent pendant l’été.

Les restaurant – Ils sont à peu près tous abordables, et bons! On peut facilement s’en sortir pour quelques euros le midi en prenant une assiette de Tzatziki, ou une salade fraîche. Bien suffisant avec la chaleur extérieure. Si vous préférez les plats chauds, testez les plats locaux comme le Souvlaki. C’est une sorte de kebab mais avec des brochettes de porc ou viande de gyros, tomates, oignons et tzatziki, emballés dans une pita. Le soir, laissez-vous tenter par les fruits de mer (calamar, poulpe), les plats de crustacés ou de poisson se trouvent dans la plupart des restaurants et sont plutôt bien cuisinés.

Le logement – Les prix des logements que nous avions trouvés étaient relativement bas. Pas besoin de dépenser 50 euros pour un beau logement. On s’en sort facilement pour moins de 15 euros par personne et par nuit!

Où loger:

*A Naxos – Le Klimataria Studio, situé à Agios Prokopios, Naxos 843 00, Grèce.

*A Santorin – La Pension George, située à Kartaderos, Santorini 84700, Greece.

Tout comme Ulysse, nous avons fait un beau voyage … Et ce n’est certainement pas le dernier voyage en Grèce en ce qui me concerne !

Et vous, quelles îles avez-vous visité dans les Cyclades? Qu’avez-vous préféré?


Une réflexion sur “L’Odyssée des Cyclades – terres de mythes et de marins

  1. Les Cyclades, j y suis allee il y a de nombreuses années mais elles restent authentiques. A eviter pendant les périodes touristiques en plein été ! j ai bien aimé Paros, Ios, Mykonos bien que trop touristique mais ma préférée reste Santorin déjà visitée 2 fois ! on ne se lasse pas de flaner dans ses ruelles ! bravo pour les photos de coucher de soleil !!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s