Itinéraire de 2 semaines | Combiné des splendeurs de Tanzanie & Zanzibar

Je rêvais depuis quelques temps de faire un safari en Afrique. Qui n’a pas rêvé de voir le décor du Roi Lion en vrai? Plus que toute autre destination, la Tanzanie est LE pays des safaris. Mais la Tanzanie offre bien plus encore. Entre faune et flore, plages paradisiaques et montagnes iconiques, la Tanzanie a beaucoup à faire découvrir lors d’une aventure inoubliable.

Entre terre et mer, on se laisse surprendre par la diversité de ses paysages. la Tanzanie possède certaines des plus belles réserves d’animaux du continent africain, et parmi les plus belles plages du monde. Des grands espaces qui ne laissent pas indifférent.

Cet itinéraire de deux semaines nous a fait découvrir les principaux parcs du nord tanzanien et les plages idylliques de l’île aux épices.

UNE SEMAINE EN TANZANIE
JOUR 1 – Arusha

Arusha a été notre point de départ pour les safaris dans les parcs du Nord en Tanzanie (Serengeti, Ngorongoro, Tarangire, Manyara…). C’est dans cette ville d’altitude (1400 m) surnommée « la Genève de l’Afrique » que nous avons passé nos deux premières nuits à explorer la vie locale et la nature environnante. Arusha est ornée de hauts sommets, située au pied des spectaculaires mont Meru (4565 m d’altitude) et du Kilimandjaro (5895 m d’altitude) qui dominent la ville.

Arusha – Marché Massai
JOUR 2 – LES Sources chaudes de Chemka ou Kikuletwa

Après deux heures de massage massai comme on dit là-bas, nous atteignons notre destination finale: les sources d’eau chaude de Chemka, un véritable paradis caché au coeur d’un désert aride situé à quelques kilomètres de la ville de Moshi. Mieux vaut y aller le matin pour arriver sur place avant la foule et profiter de cet endroit idyllique au calme. Il est également possible de déjeuner sur place à l’un des restaurants du coin.

L’excursion, que nous avons réservée auprès de notre auberge de jeunesse – The White House – nous a coûté 60 dollars par personne avec un chauffeur privé à la journée.

JOURS 3/4/5/6 – Les parcs nationaux du Nord Tanzanien

SAFARI 4 Jours / 3 nuits

Nous avons réservé notre safari directement en ligne auprès de l’agence Suricata que je recommande à 100%! 4 jours 3 nuits dans les réserves du nord du pays, parmi les plus belles de Tanzanie. Le coût de ce safari: 780 dollars par personne. Tout est inclus: un guide, les repas (un cuisinier nous accompagne en permanence), l’hébergement en tente, les repas, les boissons .. Pour l’organisation, Hillary, le directeur de l’agence, a été très réactif par mail et tous les rendez-vous et transferts ont été honorés. Notre guide Rocky a été super! Sa connaissance sur les animaux ainsi que sur son pays est incroyable. Sa bonne humeur sans faille ainsi que son professionnalisme ont rendu ce séjour parfait. Il s’est plié en quatre pour nous faire plaisir et nous a fait vivre une expérience incroyable avec une multitude de surprises tout au long de ce safari. Côté confort, il y a des douches sur les campements (pas toujours avec de l’eau chaude – mais souvent) et les tentes sont relativement grandes. Il y a tout ce qu’il faut : un matelas confortable, un coussin et un sac de couchage. Le petit plus de dormir en tente plutôt que de choisir le luxe du lodge? Dormir à côté des animaux. Evidemment, on préfèrera tous croiser les zèbres en allant aux toilettes que d’entendre hurler les hyènes à côté de notre tente, mais comme on dit, c’est quelque chose à vivre une fois dans sa vie 😉

JOURS 3 & 4 – Le Parc de Serengeti

Le parc de Serengeti est le second parc animalier d’Afrique. Serengeti signifie « plaines sans fin » en langue Maasaï – ici, la savane s’étend à perte de vue. L’entrée dans le parc est impressionnante. La plaine est sans fin. Soudain, des dizaines d’animaux apparaissent – on se croirait dans le décor de ce dessin animé qui a bercé notre enfance. La migration des gnous offre un spectacle extraordinaire, les lions trônent majestueusement sur leurs rochers, les girafes avancent avec grâce, les zèbres s’enlacent devant nos yeux ébahis. On observe les gazelle, les léopards, guépards, hippopotames.. C’est incroyable de pouvoir les observer dans leur environnement naturel. Ouvrez bien les yeux, ils sont partout!

On y observe également de magnifiques oiseaux et des lézards multicolores.

JOUR 5 – Cratère du Ngorongoro

Le Ngorongoro est une merveille. Son cratère est un refuge très important pour une variété d’animaux sauvages. On y voit le plus souvent de grands éléphants et des rhinocéros noirs. Le cratère abrite également de grands troupeaux de gnous et de zèbres, des gazelles thomson et grant, des hippopotames, des buffles du Cap, des troupes de lions, des hyènes, des chats servals, des chacals dorés et à dos noir, et près de 400 espèces d’oiseaux.

Après une nuit passée à la fraiche sur les hauteurs de Ngorongoro, nous entamons notre descente dans le cratère à 6h du matin. La vue est saisissante au lever du soleil. La féérie du parc commence lorsque l’on aperçoit une vaste plaine aux reflets bleus et verts, peuplée de la faune africaine. Autour du cratère, les hauts plateaux abritent des forêts, des lacs, les caldeiras et une faune omniprésente.

A peine arrivés dans le parc que nous croisons déjà des lionnes avec leurs bébés, puis de nombreux zèbres accompagnés de hordes de gnous. Pour la petite anecdote, il faut savoir que les gnous et les zèbres migrent ensemble et ne se quittent jamais. On a tous des images en mémoire de ces pauvres animaux qui se font dévorer par centaines dans la rivière où festoient les crocodiles ou les hippopotames. Ces deux-là voyagent ensemble carles zèbres ont bonne vue, mais un mauvais odorat, et que les gnous ont mauvaise vue, mais un bon odorat. En voyageant ensemble, ils sont donc moins vulnérables par rapport aux prédateurs. 

On y voit également des oiseaux de toutes sortes, des flamands roses,… Ce parc est fabuleux!

Visite du village de mto Wa Mbu

Le village de Mto Wa Mbu est situé sur la route principale qui mène au parc national du Serengeti et au cratère du Ngorongoro. La visite du petit village de Mto Wa Mbu offre la possibilité de découvrir la vie rurale, les marchés et les terres agricoles du nord du pays. La moitié de son territoire est consacrée à la culture et aux plantations.

Au cours de notre promenade, notre guide nous fait découvrir les rizières, les plantations de bananes, un atelier de peintures, un atelier de sculpture du bois et une fabrique de bière artisanale. Nous terminons notre visite dans un « bar » local pour goûter au mbege, une bière traditionnelle à base de banane qui est brassée par la tribu Chagga. Un joli moment passé à la rencontre des populations locales et l’occasion de découvrir les produits de l’artisanat des tribus locales.

JOUR 6 – Parc de Tarangire

Tarangire est une réserve protégée qui abrite une très forte concentration d’animaux, majoritairement des éléphants mais églement des centaines d’oiseaux multicolores. On associe souvent les deux premiers parcs – Serengeti et Ngorongoro – au parc de Tarangire ou au Lac Manyara.

Le premier est connu pour abriter le plus grand nombre d’éléphants, tandis que le second abrite les lions grimpeurs. On a opté pour ce parc plutôt que pour le lac Manyara. Nous n’avons pas été déçues par Tarangire. Le parc est magnifique.

Ces 4 jours ont été fabuleux. On en a pris pleins les mirettes, c’est le cas de le dire! N’oubliez pas vos jumelles, elles seront bien utiles pour repairer les animaux qui se camouflent dans la savane.

Mais est-ce que tu as réussi à voir les Big Five? Malheureusement nous n’avons pas pu voir tous les Big Five (Eléphant, Rhinocéros, Buffle, Lion, Léopard). Les rhinocéros sont malheureusement en voie d’extinction et très peu nombreux dans les parcs tanzaniens. Les attributs du rhinocéros sont composés de kératine, ce qui suscite l’attrait des braconniers qui continuent d’alimenter le trafic… On attribue à la corne de rhino un pouvoir qui augmenterait les performances sexuelles au même titre que la petite pilule bleue.

Pour l’anecdote, les Big Five n’ont pas été sélectionnés en fonction de leur taille mais de la difficulté rencontrée pour les chasser et des risques encourus lors de leur traque à pied.

Un petit aperçu du Lac Manyara avant de retourner à Arusha.

JOUR 7 – Village de Materuni

Après environ deux heures de route depuis Arusha, on arrive dans le petit village de Materuni, situé au pied du Kilimandjaro – où nous déjeunerons le midi. Notre guide nous emmène faire une belle promenade de 45 minutes jusqu’à l’incroyable chute d’eau de soixante-dix mètres de haut. À 2500 mètres d’altitude, le chemin mène à travers la forêt tropicale, alternant entre de superbes vues sur la vallée, et des plantations de café, de bananes et d’avocats. De retour au village, on termine la journée par une démonstration de torréfaction du café, ainsi que par un déjeuner local.

Nous avons réservé cette excursion à la journée auprès de Suricata, avec qui nous avons effectué le safari. Leurs guides sont très professionnelles, et cela nous a permis de négocier le prix à la baisse. Nous avons payé 65 dollars par personne, le prix incluant un chauffeur et guide privé, l’entrée sur le site de la cascade, ainsi que le repas.

On ne terminera pas ce séjour en Tanzanie sans finir sur une belle vue sur le Mont Meru, que nous avons pu admirer depuis le magnifique hôtel Melia d’Arusha.

Mont Meru – Melia Arusha
UNE SEMAINE A Zanzibar

Entourée de plages figurant parmi les plus belles du monde, Zanzibar est un petit joyau dans l’océan. Après une semaine de safari, nous avions envie de profiter d’un peu plus de confort, et quoi de mieux pour se détendre que de se prélasser sur des plages paradisiaques, tandis que des bancs de poissons colorés évoluent dans les jardins coraliens?

Comment se déplacer sur l’île?

Nous n’avons pas hésité longtemps, nous avions envie de visiter l’île du nord au sud, d’est en ouest. Nous avons donc loué une voiture pour 5 jours (pour 165 euros) – et ce fut sans regret!

Conduire à Zanzibar nécessite un permis international ou un permis délivré par les autorités locales. Pas de panique, il suffit de donner son permis national, les agences de location se chargent de vous en fournir un. J’ai vu sur certains sites que cela coûtait 10 dollars – nous n’avons rien payé. En dehors de la ville de Stone Town, les routes de Zanzibar sont dans un état variable. Il y a beaucoup de circulation vers la capitale Stone Town ainsi qu’au nord mais le reste de l’île est plutôt calme. De manière générale, Il faut conduire avec prudence, on trouve beaucoup de crevasses sur les routes à certains endroits, et la spécialité locale est le dos d’âne artisanal. Attention aux pneus donc. Heureusement, nous avions un 4X4 boîte automatique – un bon tout terrain pour arpenter l’île. Quelques petites choses à savoir avant de partir à l’aventure:

* Il ne faudra pas dépasser les 40 ou 50km/h en ville, et 60km/h en dehors des villes ou villages.

* Attention aux policiers corrompus: on nous avait prévenues lors de notre passage au Melia à Arusha. Des policiers peuvent vous arrêter sans raison particulière, vous convaincre que vous avez dépassé les limitations de vitesse et vous indiquer que vous encourez une amende de 75 dollars et que vous allez donc devoir le suivre au poste pour régler l’amende… Ou bien lui donner discrètement une somme d’argent pour qu’il vous aide à passer votre excès à l’as pour cette fois. Ca n’a pas loupé! Ca nous est arrivé dès le premier jour sur l’île, en nous rendant dans le nord de l’île. On nous avait conseillé de ne répondre qu’en français et de ne pas nous expliquer en anglais. Le policier a fini par nous donner son petit carnet, et nous y avons glissé l’équivalent de 10 dollars, et sommes parties sans nous retourner.

JOUR 8 – MATEMWE – NUNGWI

Matemwe se situe au nord de Zanzibar sur la côte Est. C’est ici que nous avons posé nos sacs pendant 2 jours. Idéal pour découvrir le nord de l’île. Matemwe est un village très calme, loin des lieux touristiques de l’île. On y vient pour se relaxer les doigts de pieds en éventail, pour partir explorer la barrière de corail à proximité, marcher des heures dans les eaux calmes et chaudes à marée basse. Pole pole comme on dit ici.

Nungwi, située à l’extrémité nord de l’archipel, est le site le plus touristique de Zanzibar. On y vient pour profiter de sa longue et belle plage de sable fin. La plage entre Nungwi et Kendwa, située à 3 kms au sud de Nungwi, est continue et peut se faire à pied à marée basse. Mais contrairement à Matemwe, on peut s’y baigner à toute heure de la journée.

Et que dire de ses couchers de soleil à couper le souffle?

JOUR 9 – Ile de Mnemba

Mnemba est une petite île paradisiaque située au nord est de Zanzibar. Elle ne fait que 500 mètres de diamètre. Son récif fait partie de l’aire de conservation marine. Mnemba est un site de plongée réputé et regorge d’une grande variété de coraux. Malheureusement, l’île de Bill Gates, comme on l’appelle, est privée et réservée uniquement aux clients de l’hôtel & Beyond Mnemba Island. On raconte que l’on ne peut mettre un pied sur l’île sous peine d’avoir une forte amende.

Nous avons réservé une excursion à la journée avec Babu Safari, pour 40 dollars par personne. L’occasion de découvrir les fonds marins autour de l’île avec palmes, masques et tubas. Poissons chirurgiens bleus, poissons clowns, poissons lions sont les plus courant. Départ à 9h de Nungwi – retour à 14h. L’organisation de l’agence laisse un peu à désirer, et le déjeuner sur le bateau n’a pas emporté tous les suffrages. Une excursion agréable malgré tout.

JOUR 10 – Kiwengwa – Jambiani

Après avoir passé deux jours dans le nord de l’île, on part découvrir le sud de l’île 3 jours. Mais avant de prendre la route, on s’arrête déjeuner au Melia Zanzibar, à Kiwengwa, dans un cadre sauvage fantastique. De quoi nous donner envie d’y passer plusieurs heures les pieds dans le sable.

JOUR 11 – Jambiani

Zanzibar est réputée pour abriter de nombreux trésors sous ses eaux cristallines. Ses fonds marins sont composés de grottes et de tombants où se cache une faune corallienne riche. Ses récifs abritent plus de 500 espèces marines. Nous avons observé quelques jolis poissons à Cement wall et de jolis coraux dans le canyon situé à proximité.

Nous avons plongé avec Pole Pole Divers, un centre de plongée situé à Jambiani. Stefano, le gérant du centre, est très disponible, et nous explique en avance tous les détails par téléphone (fonctionnement, les poissons que nous allions rencontrer ou non, …). Stefano inspire confiance et son équipe est très professionnelle. Pour les baptêmes, nous avons payé 135 dollars pour deux plongées. On passe la partie théorique en piscine avec un instructeur qui nous explique tous les gestes à connaître, puis on prend le bateau avec d’autres plongeurs pour aller faire nos deux plongées en mer. Les plongées durent environ 45 minutes et nous font descendre à 12 mètres. C’est le moment d’ouvrir grands les yeux !

A seulement quelques minutes du club de plongée de Stefano, se trouve la grotte de Kuza – « Kuza Caves », une ancienne grotte de jungle calcaire réputée pour son eau douce cristalline. Elle s’est formée il y a environ 250 000 ans et aurait été habituée par l’homme il y a 20 000 ans environ.

Moyennant un droit d’entrée de 10 dollars, on peut se baigner dans ces eaux cristallines et rafraîchissantes dans un cadre idyllique. A la sortie de la grotte, des locaux proposent des concerts avec percutions et chants. Le droit d’entrée pour visiter la grotte est en partie reversé à des projets communautaires de la région.

JOUR 12 – Safari Blue

Une excursion avec Safari Blue est un peu l’incontournable de Zanzibar. On profite d’une journée au large du village de Fumba, situé au sud ouest de l’île, pour découvrir la jolie baie de Menai. La baie de Menai figure parmi les zones de préservation officielles pour ses très beaux récifs de corail et la diversité de sa faune sous-marine. La baie est également connue pour ses baleines à bosse et ses dauphins joueurs.

A Fumba, on embarque à bord d’un bateau traditionnel Swahili, le boutre (un « Dhow »). Au programme, baignade sur un banc de sable. Malgré le monde… l’endroit est incroyable. Beaucoup de bateaux sont amarrés et servent des fruits sous les tentes installées à l’occasion. On a la possibilité de se détendre et de nager dans des eaux translucides. On reprend ensuite la route direction Kwale Island.

Par chance, sur le trajet, nous avons pu croiser le chemin de magnifiques baleines à bosses, et de quelques dauphins joueurs. Un super moment!

Une fois arrivés sur l’île de Kwale, c’est le moment de poser les pieds sous la table, directement dans le sable, et de déguster un superbe plateau de fruits de mer fraîchement pêchés (thon, gambas, calamars, poulpes, araignée de mer…) accompagné de riz et de légumes. On terminera par un plateau de fruits de saison. Un régal ! Après le repas, on est libres de faire nos petites emplettes dans les boutiques artisanales de l’île, ou de visiter la petite île, et d’aller voir les majestueux baobab.

Il est possible de réserver cette excursion directement sur le site internet de la compagnie Safari Blue, ou bien de leur écrire via Whatsapp afin de négocier l’excursion à la journée et éventuellement d’aménager le programme en y ajoutant le transport depuis votre hôtel. Nous avons payé 70 dollars par personne.

JOUR 13 – Stone Town

La ville de pierre de Zanzibar est la plus grande ville de pierre swahilie vivante au monde. Elle a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000. On y trouve plus de 1000 bâtiments en pierre de corail ayant une importance architecturale et plus de 200 portes sculptées. Dans la capitale de l’île, le quartier historique offre un mélange d’influences d’Afrique, Arabie ou d’Inde. Le quartier historique de Stone Town – Zanzibar city, mérite le détour. On y flâne pendant des heures dans un dédale de rues étroites, en voyageant dans le temps. Chaque recoin cache une surprise, un palais, des bains perses, de jolies portes, un fort, une ruine croulante…

La plupart des sites se trouvent sur le front de mer ou sont dissimulés dans les ruelles de la ville. Sur le front de mer, on découvre l’ancien dispensaire derrière le port des ferry, à la façade sophistiquée du XIXè siècle.; ainsi que le vieux fort, construit par les omanais en 1700, qu’il est possible de visiter gratuitement. A l’écart du front de mer, le mémorial des esclaves et l’église anglicane témoignent des horreurs de la traite négrière. On fera également une halte où se trouvaient les premiers bains publics de Zanzibar. Construits à la fin du XIXè siècle, les bains perses ne sont plus en fonctionnement aujourd’hui et se visitent pour la maudite somme de 4 dollars (10000 shillings tanzaniens).

Le marché vivant et coloré de Darajani

Le principal marché de l’île est toujours en effervescence. Ici, se côtoient les épices, fruits et légumes, viandes, poissons – le tout sous des halles couvertes qui débordent dans les rues alentour. Un marché aux milles couleurs où il fait bon (âmes sensibles aux odeurs, s’abstenir) flâner.

JOUR 14 – Prison Island – Changuu – Stone Town

Plusieurs îles au large de l’île offrent l’occasion de se baigner dans des eaux cristallines, et de pratiquer le snorkeling ou de bronzer tranquillement sur le sable blanc. Changuu est située à 25 minutes en bateau de Stone Town et est probablement la destination la plus prisée. Appelée Prison Island, on peut y admirer les tortues géantes, dont les ancêtres ont été importés des Seychelles il y a plus d’un siècle.

On y découvre également que l’île servait autrefois à la détention des esclaves, puis fit office de prison et de quarantaine.

Petit détail, il n’est possible de rester que 2h sur l’île avec la plupart des agences que vous trouverez à Stone Town. Vous pourrez négocier un temps supplémentaire sur place pendant l’excursion, moyennant quelques dollars. Cela dit, l’île n’est pas très grande. 2h de visite permettent largement de visiter l’ancienne prison, de nourrir les tortues, ainsi que de bronzer sur la petite plage de Prison Island et terminer par du snorkeling au large de l’île.

Nous avons réservé notre transport directement auprès de l’office du tourisme du Fort, pour la somme de 15 dollars par personne Aller retour. Une fois arrivées sur l’île, nous avons ajouté 7 dollars pour régler les frais de conservation du site.

Les portes sculptées de Stone Town

Quelques mots de Swahili?

Les locaux apprécient toujours de pouvoir communiquer avec des personnes qui font l’effort d’engager la conversation avec quelques mots de swahili

Bonjour: Jambo
De rien/bienvenue: Karibu
Pas de problème: Hakuna Matata, comme dans le Roi Lion !
Merci beaucoup: Asanté Sana
Ok: cawa cawa
Doucement: Pole pole – le slogan de tout le pays
ça va: powa powa

LE COIN DES BONNES ADRESSES – Où dormir / où manger

La cuisine tanzanienne la plus traditionnelle du pays est la cuisine swahilie que l’on trouve sur la côte et qui combine des influences indiennes et arabes. On y retrouve essentiellement des plats de viande dans les régions intérieures et du poisson et des fruits de mer sur la côte.

ARUSHA

White House of Tanzania – Nous avons passé 2 nuits dans cette superbe auberge de jeunesse. la maison blanche est une grande maison très accueillante avec des chambres privés et des dortoirs. L’extérieur offre un grand espace de vie avec un grand jardin, des transats, lits suspendus, bar, billard, et une grande table pour les repas. L’ambiance de cette auberge est excellente, l’idéal pour faire connaissance avec des voyageurs du monde entier.

Savannah House – L’accueil de l’hôte est chaleureux et aux petits soins, les chambres sont confortables et joliment décorées dans un style « safari ». Le petit déjeuner compris est bon et très copieux.

Shaba Boutique Hotel – Ce petit hôtel, situé en plein coeur de Stone Town, ne manque pas de charme. Les chambres de l’hôtel sont joliment décorées et sont immenses. Un vrai coup de coeur pour ce petit hôtel.

Fifi’s – Le restaurant, situé en plein coeur d’Arusha, offre une variété de plats locaux à prix abordables. La cuisine est bonne et le cadre agréable.

Chineese Whispers – Situé au Njiro complex, ce restaurant chinois propose une bonne cuisine chinoise et de nombreux plats de fruits de mer dans un cadre cosy, loin de l’agitation du centre-ville d’Arusha.

Melia Arusha – L’hôtel Melia à Arusha est un incontournable. L’hôtel est très beau et offre une vue magnifique sur le Mont Meru. Nous avons testé le bar sur le rooftop, les cocktails sont incroyables. Le Melia propose deux restaurants, le Yellow Chilli, tenu par un grand chef, qui propose des spécialités de la cuisine indienne, et le Roof Top, qui propose des spécialités de la cuisine péruvienne.

ZANZIBAR

Pili Pili Uluru – c’est probablement mon coup de coeur du séjour. L’endroit a tout pour plaire, son emplacement, la décoration de l’hôtel, sa vue imprenable sur Jambiani beach, l’accueil, l’ambiance festive à la tombée de la nuit

Utupoa – Située au nord est de l’île de Zanzibar, cette maison d’hôte est une vraie pépite architecturale, une ancienne maison de maître plongée dans un décor colonial. Joyce, la propriétaire du lieu, a fait de cette maison, un endroit convivial pour ses convives. Il y a partout des petits coins pour s’installer, des banquettes, des balancelles, des jolies décorations. Tout invite à la détente, avec la plage à deux mètres.

Z Hotel – Sexy Fish – Ne passez pas à côté sans vous y arrêter, le coucher de soleil depuis le rooftop est tout simplement l’un des plus beaux de l’île. Nous avons passé un super moment dans un cadre sublime, à admirer l’incroyable coucher du soleil sur la plage de Nungwi. Nous avons testé le restaurant de l’hôtel, le Sexy Fish, la nourriture y est excellente.

Le Gaby Beach – Melia Zanzibar – Nous sommes allées déjeuner au Gaby Beach. Le restaurant propose des viandes grillées, des plats de fruits de mer, ou encore des pizzas cuites au feu de bois. Le cadre de ce restaurant est idyllique, on déjeune les pieds dans le sable, avec une vue sur l’une des plus belles plages de la côte est. Difficile de ne pas tomber sous le charme de cet endroit paradisiaque.

Geo Italian – Ce restaurant nous a été recommandé par notre instructeur de plongée, Stefano. Situé à Jambiani, il propose de très bons plats italiens, risotto, pates, pizzas, à déguster les pieds dans le sables face à la superbe plage de Jambiani.

Lukmaan – ce restaurant situé en plein coeur de Stone Town est LE restaurant recommandé par les habitants de la ville. L’endroit est authentique, on y déguste des spécialités locales sans chichi. Ici, les locaux se mêlent aux touristes. C’est très animé. Les plats sont variés (viande, poisson, plats végétariens…), et les prix sont très abordables . 

Cape Town Fish market –  le restaurant est situé sur la jetée, dans le parc Forodhani. On y déguste d’excellents plats de fruits de mer, des sushis, du poisson, avec une vue imprenable. Une excellente adresse!

Emerson Spice

C’est probablement le plus bel hôtel de Stone Town. A peine poussé la porte de cette demeure hors du temps, on se retrouve plongé dans un décor des 1001 nuits, c’est un lieu magique et empreint d’histoire, où le temps s’est arrêté. Et que dire de ses restaurants qui proposent une cuisine fine dans un cadre enchanteur. Nous avons testé le restaurant sur le roof top, et quelle vue au coucher du soleil! Pensez à réserver à l’avance si vous souhaitez y dîner, l’endroit est très prisé au coucher du soleil. Le menu en 5 plats – à 40 dollars par personne – nous fait découvrir les spécialités locales.

Secret Garden, Emerson

Le Secret Garden fait également partie de l’hôtel Emerson. L’ambiance du Secret Garden est cosy, l’endroit est fabuleux. On peut y boire un verre ou dîner dans la superbe cour de l’hôtel Emerson. Un moment hors du temps et loin de l’agitation de la ville.

J’espère vous avoir fait voyager 🙂