From Croatia with Love – Carnet de route Croatie

Notre magnifique road trip en Croatie est terminé depuis plusieurs semaines déjà, il est donc grand temps de vous partager mes impressions et coups de cœur sur ce pays situé entre terre et mer, avec un climat et des paysages exceptionnels.

 

La Croatie est un pays qui m’a toujours attirée pour ses paysages naturels, et pourtant l’occasion ne s’était pas présentée jusque là.

Après quelques changements de dernière minute, et tire à la courte paille entre le nord islandais et le sud adriatique, c’est donc finalement la Croatie que nous avons choisie pour nous ressourcer pendant ces 10 jours de vacances. Et je peux vous dire que nous en avons pris plein la vue. Ce pays a beaucoup à offrir. Bon, côté accueil, on repassera, les croates en ont marre des touristes, et ça se ressent ! Heureusement, ce n’est pas le cas partout, et nous avons aussi eu la chance de rencontrer des personnes adorables.

La Croatie, c’est seulement à 2h30 de vol depuis Paris, et le pays compte rien que 7 aéroports pour vous accueillir à un prix tout à fait abordable.

Dans ce premier article (oui, il y en aura d’autres à suivre) je vous donne notre itinéraire de 9 jours en Dalmatie entre Zadar et Dubrovnik. Et je peux d’ors et déjà vous dire que sans courir nous avons vu un nombre de paysages variés incroyable et que nous en avons pris plein les mirettes ! Alors, vous me suivez?

From Croatia with love (1)

 

Jour 1 – Zadar

C’est donc a Zadar que nous avons atterri en fin de journée. Mais qui dit fin de journée ne signifie pas qu’on ne peut pas visiter la ville a notre arrivée. Il est 18h et il fait encore bien assez jour pour se perdre dans la ville.

Zadar n’est pas la plus jolie ville de Croatie. Elle n’est en effet pas réputée pour le charme de son architecture car la ville a été dévastée pendant la seconde guerre mondiale. Pourtant depuis 2005, elle attire croates et touristes du monde entier grâce à son orgue marin unique au monde. Je l’ai cherché un moment d’ailleurs ! Et oui, ce n’est pas un orgue traditionnel il est bien caché 😉 cet instrument de musique fonctionne en effet grâce au ressac de la mer.

IMG_9382IMG_9353

Je ne vous le cache pas, Zadar n’a pas été un coup de cœur et je suis contente qu’on n’y soit restées qu’une nuit. Mais elle nous a tout de même offert un très beau coucher de soleil.

Et en même temps c’était parfait comme point de départ pour attaquer notre vrai programme….

Jour 2 –  Plitvice National Park

Direction les Lacs de Plitvice, une merveille de la nature ! Attention, vous êtes déjà à deux doigts de faire chauffer la carte bleue pour acheter vos billets d’avion.

Pour tout vous dire, nous savions déjà que la barre serait mise très haute en commençant notre périple par ces 16 lacs magiques. Et la déception n’a pas été au rendez vous!

Un conseil, réveillez les marmottes assez tôt pour profiter au maximum de la journée et surtout pour éviter les bus de touristes.. Plitvice est un incontournable, vous ne serez donc pas tout seul ! Heureusement pour nous, juin reste encore calme et nous n’avons pas piétiné dans le parc. En même temps il est tellement étendu…

Et comme ce parc vaut bien un article à part entière, rendez-vous ici pour un article plus détaillé ici [ ARTICLE EN CONSTRUCTION ].

Prix de l’entrée du Parc: 150 kunas ou 20 euros. Cela comprend les trajets en bateau et en bus dans l’enceinte du parc. Plusieurs itinéraires de randonnée s’offrent aux visiteurs, dont la durée peut varier de 2 à 8 h et qui peuvent combiner mini-train et bateau. Je vous en dis plus dans l’article consacré 🙂

IMG_9458

Jour 3 – Parc national de Krka et Sibenik

Je suis loin d’avoir eu le même coup de cœur pour Krka – tellement plus touristique malgré ce que j’avais pu lire – mais qui reste malgré tout un très beau parc naturel avec des cascades splendides ! Et ce vert partout … ❤ On aime ! Dommage que la baignade y soit autorisée en été, il y aurait probablement moins de touristes…

Prix de l’entrée du parc: 110 kunas ou 16 euros. Il y a deux entrées principales pour accéder au parc, l’une se trouvant à Skradin, l’autre à Lozovac. Nous avons préféré laisser notre voiture au petit village de Skradin. De là, nous avons pris le bateau qui mène au parc, qui nous a déposées près des chutes d’eau Skradisnksi buk. La traversée en bateau est comprise dans le prix de l’entrée. Le trajet dure environ 25 mn et est vraiment sympa.

IMG_9613IMG_9617IMG_9634IMG_9660IMG_9667

Nous profitons quelques heures du parc, et repartons pour Sibenik, où nous arrivons en milieu de journée. Et quelle joie de découvrir cette petite ville au charme fou, où on a presque l’impression que les touristes ont sauté cette étape. On prend donc notre temps pour nous balader. C’est vraiment une très jolie ville qui mérite le retour. Mais il faut l’avouer, nous avons surtout passé un long moment à admirer le coucher de soleil depuis le château… Un moment magique !

IMG_9707IMG_9774IMG_9784IMG_9831IMG_9853

Jour 4 – Trogir et Split

Trogir est une ville superbe ou il fait vraiment bon vivre. Située en bord de mer, cette jolie ville médiévale animée a su conserver tout son charme. On en fait vite le tour et pourtant, on a envie d’y rester encore un peu plus longtemps.

IMG_0145IMG_0142IMG_9917IMG_9950IMG_9952IMG_9953

Nous dégustons goulument un petit pain aux crevettes servi sur le marché et reprenons la route faire Split, située à 40 minutes de la.

Nous avons réservé une chambre dans une maison en AirBnb à une trentaine de minutes à pieds du centre-ville de Split. Malheureusement, nous avons été un peu déçues par le quartier. Dépourvu de charme et un peu loin de tout… on en a quand même profité pour passer notre soirée dans le quartier moderne de Split, sur les hauteurs de la ville – sur la colline Marjan, qui s’élève à l’ouest de la vieille ville. On y accède par des escaliers qui traversent le quartier de Varoš, pour rejoindre un belvédère. La vie depuis le sommet est superbe. On en profite d’ailleurs pour déguster un bon verre de vin pour faire durer le plaisir, sur la terrasse du café Vidilica.

Jour 5 – Split

Nous avions eu un bel aperçu de la ville la veille mais il n’était pas question de repartir sans visiter le fameux Palais Diocletien. Il s’étend sur les deux tiers de la ville. La ville de Split est en fait tout simplement aménagée dans l’enceinte du palais romain datant du IIIe siècle ! Érigée en bord de mer pour l’empereur Dioclétien, cette construction, toute en pierre blanche de Brač, s’étend à l’origine sur 38 000 m2, combinant le luxe d’une villa romaine et le caractère défensif d’une forteresse. C’est l’un des édifices romains les mieux conserves au monde. Moi qui m’attendais à tomber sur une porte d’entrée classique et payante, j’ai compris que bien plus tard qu’en fait le Palais entourait la ville =D. Nous avions donc déjà aperçu une bonne partie du palais de nuit, mais nous en profitons pour visiter de jour.

Notre visite commencera avec la Cathédrale St Domnius, avec son clocher qui surplombe toute la ville. Montez tout en haut, la vue est assez sympa!

On poursuit la balade de la ville en déambulant dans les artères et ruelles du Palais. Rien de mieux pour s’imprégner de l’ambiance qui règne ici.

N’hésitez pas à faire un tour au marché de Split, c’est le plus grand que j’ai pu voir jusqu’à présent. C’est aussi le moment pour faire le plein de souvenirs du séjour. toutes les spécialités y sont représentées: produits à base de truffes, fromages, lavande, liqueurs aux milles parfums..

IMG_0135IMG_0128

Jour 6 – Makarska riviera et Baska Voda

La route depuis Split a la « cote d’Azur » croate est superbe. 2h de route et nous avons juste envie de nous arrêter partout pour profiter des magnifiques points de vue qui s’offrent à nous.  La route est entourée de montagnes immenses, d’incroyables falaises aux pieds desquels l’eau est toujours cristalline.

Nous arrivons à Baska Voda à l’heure du déjeuner, juste avant notre plongée dans les fonds marins.

IMG_0173IMG_0179

Embarquement sur le bateau avec Poséidon Diving Center pour une plongée dune demie heure dans le grand bleu. Ce n’était pas ma première fois et j’ai apprécié ce moment d’apesanteur dans les fonds marins croates, mais j’avoue qu’un peu plus d’échanges avec les moniteurs aurait rendu la balade encore plus agréable.

Sexy même sous l’eau ! [Ou pas!^^]

Retour sur la terre ferme pour voir le prochain match (encore non éliminatoire) de la France. Et je peux vous dire qu’on s’en souviendra de cette coupe du monde !! On y était… on la sentait forte la Croatie… oui, mais moins forte que la France !

Parce que oui… quand même, il faut le rappeler, ON EST CHAMPIONS DU MONDE!

Oui oui, je me perds… revenons à notre programme 😉

A peine 20h, on profite de cette belle fin de journée pour se balader autour du fameux rocher de Brela et jouir du calme de l’endroit pas si bondé que ça !

IMG_0273IMG_0285

Jour 7 – Brela et Ston

Le ciel est encore bien dégagé au réveil, alors on profite de nos dernières heures sur la Riviera Makarska pour rejoindre la très belle plage de Brela (oui, encore..), où nous nous trouvons un endroit isolé, à l’écart des touristes et croates qui se collent les uns aux autres. On en profite pour bronzer sur les cailloux (oui il n’y a presque que des plages de cailloux en Croatie.. si vous pouvez prévoir les chaussures de baignade, ça ne sera pas du luxe!) avant de savourer notre baignade dans une eaux translucide et pas si froide que ça puisque mon acolyte m’a suivie sans trop broncher 😉

Croyez-moi ou pas mais… ce beau temps n’a pas duré! A peine 2h après notre arrivée, le ciel commence à se couvrir, se noircir, et les orages ne tardent pas à exploser. Tous aux abris, avant le déluge ! Heureusement, on a pu s’abriter quelques temps dans un restaurant, avant de repartir sous cette pluie tenace, à courir trempées jusqu’aux os 😀

Finalement, c’est juste le bon timing pour reprendre la route du sud pour rejoindre la petite ville de Ston, qui nous rapproche du point de départ des ferrys pour l’Ile de Mljet.

Nous arrivons en fin de journée à Ston, réputée pour avoir su préserver la plus grande muraille d’Europe. Malheureusement nous avons commencé la visite à 19h et le site fermait à 19h30. Il aurait fallu s’y rendre 30 minutes plus tôt pour profiter de la balade intégrale et admirer ce spectacle avec une vue imprenable sur la mer. Nous avons tout de même profité de la petite balade pour admirer cette fameuse muraille de plus près et prendre de jolies photos de la ville.

IMG_0404IMG_0370IMG_0396IMG_0391

Jour 8 – visite de l’île de Mljet («Mliette ») la plus sauvage de Croatie

Le truc à faire en Croatie, c’est de se trouver une petite île sympa pour y passer une journée ou plusieurs jours. Et pour le coup, il y a beaucoup d’îles situées le long de la côte croate.

Parmi les plus connues, on retrouve Hvar, Korcula, Brac, Lopud ou Mljet, l’île la plus au sud du pays. On aurait pu en faire une autre, mais c’est finalement celle qui a remporté les suffrages. Et on n’a pas été déçues.

On a décidé de laisser la voiture au port de Prapratno pour la journée. Pas d’horodateur en vue, et déjà pleins de voitures garées dans la descente qui mène au ferry. On suit donc le flot de touristes et on grimpe dans le ferry dès 10h30. 7 euros aller retour et 45 minutes plus tard, nous arrivons sur la très jolie Ile de Mljet. On avait pensé louer un scooter mais n’en ayant jamais fait, on nous a carrément refusé la location ^^. Un mal pour un bien, ça nous aura permis de faire connaissance avec un couple de français qui cherchait à louer une voiture, mais sans permis ;). Résultat des courses, nous avons loué un 4×4 à 4 et avons visité l’île tous ensemble !

En 4X4 Simone! Notre voiture du jour est une voiture décapotable s’il vous plait 😉 Nous prenons la route en direction de la Grosse d’Ulysse, un endroit superbe, d’un bleu incroyable, idyllique ! Et croyez le ou pas, nous étions presque seuls au monde. L’eau y est un peu fraîche … mais ça vaut le coup daller observer ce qu’il se passe à l’intérieur de la grotte, les couleurs sont superbes.

IMG_0429IMG_0436IMG_0456

DCIM100GOPROG2021003.

Après une baignade rafraîchissante, nous reprenons la route vers le parc national de Mljet, un parc naturel  préservé avec deux lacs salés Malo Jezero et Veliko Jezero, et en son centre, se trouve une autre perle naturelle, et historique, l’îlot pittoresque de Sainte Marie (Sveta Marija) avec son ancienne église et son monastère bénédictin qui datent du XIIe siècle.

On a passé une superbe journée, au calme loin des touristes. Un vrai havre de paix. Le gros plus, on peut se baigner partout dans le parc et l’eau y est très bonne (25 °c en moyenne).

IMG_0480IMG_0505IMG_0523IMG_0536

Retour au ferry où l’on retrouve notre voiture. Pas de pause pour les braves! On repart déjà en direction de Dubrovnik, ou du moins, on tente de s’en rapprocher le plus possible. C’est à Trsteno que nous faisons une halte pour nous reposer avant d’attaquer l’une des plus grosses journées de notre road trip.

Jour 9 – Dubrovnik, « la Perle de l’Adriatique »

On s’attendait au pire concernant Dubrovnik, tout le monde nous avait dit que ce serait l’horreur de visiter avec des hordes de touristes et que ça ne valait pas la peine d’y aller pour cette même raison. Mais pas question de repartir de Croatie sans découvrir la « Perle de l’Adriatique ».

Et wouuuuuah! Je peux vous dire que ça a été mon coup de cœur de ce road trip en Croatie. Cette ville est tout simplement hors du temps, belle et sensationnelle à la fois. Tout y est fabuleux, on se croirait dans une carte postale.. les croates y sont étonnamment accueillants  et très sympas contrairement à tous les lieux que nous avons pu visiter avant. La chaleur de ses ruelles, ses murailles impressionnantes, ses pierres et ses toits au charme incontestable – vous l’aurez compris, Dubrovnik m’a tout simplement fait fondre.

Évidemment, nous avions suivi les conseils trouvés sur internet pour profiter au mieux de cette journée, nous nous sommes donc levées tôt pour être à 8h30 sur le sommet de la ville. Ainsi nous avons pu découvrir cette vue incroyable que nous voyons partout depuis le Mont Srd, sans croiser des hordes de touristes. Bon, attention sur la route quand même, il n’y a pas d’espace pour deux voitures, il faut donc un peu serrer sa droite quand on croise une autre voiture ou un mini bus. Mais ça en vaut largement le retour et ça vous fait économiser les 15 euros de la montée en funiculaire. Si vous voyagez en voiture, préférez donc cette option… ou la marche à pieds si vous êtes courageux et prêts a affronter la montée qui vous donnera assurément des sueurs « chaudes » 😉

Nous restons quelques minutes pour prendre quelques photos et repartons vers le centre ville. Nous voulions en profiter au maximum avant que la foule se réveille, nous nous coupons donc un bras (et demi) pour payer le parking situé à quelques minutes à pieds de la porte Pile, qui marque l’entrée principale de la vieille ville. Et oui 15 euros pour 2h30… qui dit mieux ?

IMG_0562IMG_0567

Mais pas de regret, car ça nous a permis de commencer la visite des remparts au calme, sans piétiner, à « la fraîche », et de profiter au mieux des milles facettes de la vieille ville sans être collés serrés avec les hordes de touristes – pas toujours très sympathiques. Et pour le coup, la balade sur les remparts est un immanquable si l’on veut apprivoiser Dubrovnik, c’est tout simplement époustouflant !

IMG_0598IMG_0599IMG_0604IMG_0614IMG_0617IMG_0649IMG_0681IMG_0707IMG_0741IMG_0747IMG_0755IMG_0679

On termine la visite en passant par le port, puis on « court » [ironique, quoi que!] récupérer notre voiture pour, cette fois-ci, l’éloigner du centre, et éviter les parkings croates qui nous saignent.

Nous avions loué une chambre à 20 minutes de la vieille ville pour pouvoir garer notre voiture gratuitement, et je dois l’avouer, c’était la vraie bonne idée! Juste parfait pour visiter la ville ! En plus de ça, nous sommes tombées sur une hôte adorable, un cadre complètement idyllique avec des vignes, une balancelle pour le plus grand bonheur d’Emily, et un joli balcon dans notre chambre. Un vrai coup de coeur !

Une petite pause sur la terrasse et on repart à l’aventure ! La ville nous a charmées au premier regard, pas question de rester la sans voir le reste 🙂

Nous empruntons le chemin conseillé par notre hôte et longeons la côte pour retrouver le centre historique. Nous allons de surprises en surprises avec cette ville. Bordée par la mer adriatique, elle offre, en plus de son magnifique centre historique, des vues splendides sur la mer.

IMG_0728

On a envie d’une seule chose : continuer à se perdre dans les ruelles toutes plus belles les unes que les autres. Ces couleurs, cette architecture, ses escaliers que l’on retrouve dans de nombreuses ruelles… le charme opère bel et bien.

Nous nous installons finalement en terrasse du restaurant le Mea Culpa pour grignoter quelque chose, parce que ça creuse quand même toute cette marche ! On optera pour une pizza. Bon choix!  Très bonne adresse ! Serveurs super sympas, pizzas succulentes… et emplacement parfait.

Nous repartons encore plus en forme pour dévorer cette ville qui ne nous a pas encore tout montré. On déambule de ruelle en ruelle, sur les traces de Game of Throne. Car oui, de très nombreuses scènes ont été tournées en Croatie, et principalement à Dubrovnik. On tombera alors assez facilement sur l’escalier qu’a du descendre Cersei lors de la fameuse «marche de la honte », ou encore le Fort de Lovrijenac, qui aura servi de représentation pour les scènes réalisées dans le fameux Donjon Rouge (Port-Réal).

IMG_0806IMG_0844IMG_0802IMG_0796IMG_0782IMG_0717IMG_0713IMG_0860

On terminera cette fin de journée dans la rue très vivante de Prijeko, dans un restaurant plutôt bien noté sur TripAdvisor, où l’on retrouvera une gastronomie croate riche. En fait, pour la petite histoire, j’avais une envie folle de homard à force de le voir sur toutes les cartes … C’était donc mon petit plaisir de fin de séjour 😀

Même repues, nous n’allions quand même pas rentrer comme ça.. Après tout c’est notre dernière soirée en Croatie et la ville est également très belle de nuit, surtout depuis le Fort Lovrijenac.

IMG_0897

IMG_0900
Fort Lovrijenac

Jour 10 – Plage de Bellevue et Cavtat

Nous avions entendu parler des superbes plages de Dubrovnik, nous tentons alors la plage de l’hôtel Belle vue, très réputée. Malheureusement, j’ai été assez déçue en arrivant sur cette fameuse plage, certes la couleur de peau est fabuleuse, mais le cadre idyllique est bien vite gâché par les immeubles construits derrière cette crique…

IMG_0909IMG_0908

Notre avion étant à 20h, on préfère se rapprocher de l’aéroport et éviter les bouchons de Dubrovnik en fin de journée. Nous reprenons alors la voiture et roulons jusqu’à Cavtat, une petite ville située à seulement quelques minutes de l’aéroport. Le port est très mignon, et la ville est sympa. Pas de coup de cœur cette fois ci mais une bonne étape avant de repartir vers l’aéroport.

Tips et autres anecdote

♦ Se déplacer en Croatie 

Les routes croates sont très bien entretenues, et les autoroutes assez peu chères. Ca vaut vraiment le coup de louer une voiture avant d’arriver sur place, pour se déplacer où bon nous semble. La location de voiture ne coûte pas très cher, il faut juste garder en tête qu’un supplément sera demandé lors de la restitution de la voiture si l’aéroport d’arrivée et différent du retour (environ 80 à 120 euros à rajouter selon le loueur). On en a eu pour environ 300 euros location et essence comprise pour 10 jours de location.

Pensez surtout à bien faire le tour (tant intérieur qu’extérieur) en récupérant la voiture. Nous avons eu la surprise de nous apercevoir qu’il nous manquait un cache de protection à côté du volant au bout de plusieurs jours. Heureusement pour nous, le mec qui a récupéré notre voiture ne s’en est pas tout de suite aperçu, et nous avions déjà réglé la restitution lorsque son collègue a commencé à faire des signes indiquant à ses collègues qu’il manquait le cache.. autant vous dire, on a écourté la discussion avec la dame et nous sommes parties au pas de course [ah ah]!

Un autre conseil, qui m’obligera à raconter une petite anecdote. N’hésitez pas à lancer Waze sur les routes, les vitesses changent tous les 100 mètres (pas de panneaux superflus, il faut connaître les limitations) et si vous êtes seuls sur la route, vous aurez envie de rouler plus vite. ça vous évitera de devoir faire les beaux yeux aux gendarmes croates quand vous vous ferez arrêter pour un excès de 50 km/H… [« me dites pas qu’il y avait une limitation de vitesse indiquée, et que je ne l’ai pas vue!« ].

Se loger en Croatie:

On a eu beaucoup de chance de pouvoir partir en juin. Le temps y est superbe, les touristes bien moins présents qu’en juillet/août; et évidemment, les logements disponibles étaient nombreux! Nous avions bien sûr réservé quelques logements avant notre départ (Zadar, Split et Dubrovnik notamment pour être sûres d’avoir un parking gratuit à proximité de notre logement), mais avons réservé tous les autres au jour le jour sans aucune difficulté. Booking ou AirBnb, les prix étaient équivalents, alors nous avons choisi les logements qui nous plaisaient le plus.  En moyenne, nous en avons eu pour environ 40 euros par nuit pour deux. Moins parfois, un peu plus si nous rêvions d’une belle vue sur la mer 😉

Attention où vous marchez, un serpent peut en cacher un autre! Les lacs de Plitvice sont magnifiques, mais nous ne sommes pas les seules à avoir été séduites par l’endroit, les serpents aussi y ont élu domicile. Bien évidemment, ils ne baladent pas sur les sentiers que nous empruntons, mais si, comme moi, vous voulez tenter une échappée sur un gros rocher, derrière les barrières qui vous séparent du vide (et d’une potentielle chûte de la falaise), regardez bien où vous mettez les pieds; c’est juste lorsqu’une touriste m’a dit de faire attention à moi (sans grande précision) que je me suis aperçue, en baissant la tête, que deux serpents s’étaient appropriés le terrain et se prélassaient bien tranquillement au soleil. J’ai frôlé l’attaque cardiaque en voyant les deux serpents enroulés à 1 mètre de moi. Moins de 5 secondes plus loin, j’avais enjambé la barrière pour rejoindre le sentier battu ! OUUUF !

Je ne saurais que trop vous conseiller ce pays aux ressources illimitées. Amoureux de la nature, ne plus d’abstenir, la Croatie est la destination idéale pour vous ❤


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s