Bienvenue à zot’ sur les sommets de la Réunion – l’île intense

La RéunionCarnet de route (1)

Avouez le, vous aussi vous avez rêvé de passer les fêtes de fin d’année sous le soleil, loin du froid hivernal saisissant ? Et bien moi j’ai craqué. C’était décidé, je fêterais Noël 2017 au soleil 😀 Et étonnamment, je n’ai pas mis longtemps à trouver la destination. Mon cousin s’étant fait muter à la Réunion depuis quelques mois, c’était déjà tout vu  😉

Alors, parés pour l’aventure au coeur de l’Ile Intense?

Vous vous demandez pourquoi on la surnomme l’île intense? Vous allez vite comprendre 😉

Joyau de l’océan Indien, l’île de la Réunion est riche de part son histoire, sa culture, son métissage, mais aussi et surtout les multiples facettes qu’offrent ses paysages, qui surprennent, enchantent, captivent les petits et les grands. Cette île pourtant petite, n’a jamais fini de nous étonner. Car si l’on tente par mille façons de l’apprivoiser, elle n’est jamais tout à fait la même selon son humeur.

La Réunion est une île française, et pourtant à 11h de vol depuis Paris. Je peux vous dire qu’à peine posé le pied sur le sol réunionnais, on respire un grand bol d’air (chaud) et qu’on se sent tout de suite dépaysé.

La RéunionCarnet de route

J’ai séjourné à Saint Pierre, au sud de l’île, pendant 10 jours. Vous allez me dire que c’est bien trop court pour visiter l’île de la Réunion, et vous aurez raison. L’île a bien trop à offrir! Mais en 10 jours, on a quand même le temps de voir beaucoup de choses, juste assez pour se dire qu’il faudra absolument y revenir.

Saint Pierre est à 1h30 – 2h de route de l’Aéroport Roland Garros de St Denis. Mais attention si vous aussi vous prenez les transports en commun à votre arrivée, il n’y a qu’un bus toutes les 2 heures même en semaine – mieux vaut ne pas le manquer. C’est plus prudent de se renseigner à l’avance sur le site des bus jaunes pour connaître les horaires. Quoi qu’il en soit, la voiture reste totalement indispensable pour se promener dans l’île durant votre séjour.

Alors, maintenant qu’on a posé ses affaires, sorti notre plus bel appareil photos, et récupéré notre carrosse, en voiture Simone ! C’est parti pour la découverte des mille et une merveilles de l’île.

Le Sud – La Côte Sauvage

A quelques minutes de St Pierre, direction Petite Ile, se trouve la très jolie plage de Grande Anse, typique du sud de l’île. C’est d’ailleurs un lieu très prisé pour les photos de mariage. Et c’est à cet instant-là que tu te rends compte que oui – tu es bien en vacances – loin du froid hivernal.

IMG_5510IMG_5516

Une balade dans Saint Pierre est évidemment incontournable. La ville est assez propice aux balades, avec son petit port, sa plage, ses rues commerçantes aux boutiques typiques…

IMG_6243 - CopieIMG_6248 - CopieIMG_6251

Pour les amateurs de rhum, il existe un musée qui raconte l’histoire du rhum et de la canne à sucre à la Réunion. La « Saga du Rhum », installée au cœur de la plus ancienne distillerie familiale de l’île, toujours en activité aujourd’hui, est l’unique musée dédié aux rhums de l’île de la Réunion. Son parcours de visite transporte dans une aventure historique, culturelle et sensorielle, avec une dégustation des rhums en fin de visite. Plutôt sympa à faire, notamment quand la météo est un peu capricieuse.

IMG_6546

Saint Pierre est aussi réputé pour son marché forain, qui s’installe chaque samedi matin au début du boulevard Hubert Delisle, le long de la plage de la ravine blanche. C’est l’occasion d’acheter ses souvenirs de l’île, mais également de goûter aux produits locaux et de s’imprégner des saveurs de l’île (samoussas, bonbons piments, vanille, épices, fruits exotiques, légumes …). Un marché haut en couleurs !

IMG_6513IMG_6511IMG_6520IMG_6521

Le Temple Tamoul de St Pierre est également un incontournable lors d’une visite dans la ville. Vu de l’extérieur il est magnifique, dommage de ne pas pouvoir y pénétrer lors de mon passage … il était en travaux pendant les fêtes. Du coup, j’ai poussé la voiture jusqu’à Saint Louis pour voir un deuxième temple tamoul;) Ils sont superbes!

IMG_6555IMG_6557IMG_6560

Vous aimez l’aventure, l’adrénaline, et les paysages à couper le souffle?

La Réunion est l’un des plus beaux spots de Canyoning au monde. Je n’en avais jamais fait avant, mais ce fut une belle surprise. J’ai tout simplement adoré! En plus d’être en plein coeur de la nature, entourée de paysages magnifiques, j’ai découvert un sport super sympa.

Je vous conseille vivement de vous jeter à l’eau et de partir à l’aventure. Vous goûterez aux sensations fortes, au milieu de cascades et de toboggans naturels dans de superbes bassins. J’ai testé le parcours du Sud Sauvage avec Alpanes, basé à St Joseph, qui débute au point de vue de la cascade Grand Galet, dans la Rivière Langevin. Très ludique et vraiment accessible à tous, ce canyon est au coeur d’une végétation luxuriante. Il combine sauts, toboggans et tyroliennes. La journée se déroule dans un lieu enchanteur, sous le signe de la bonne humeur avec deux moniteurs au top! Guillaume et Sylvain sont adorables et drôles, ils nous mettent à l’aise tout de suite. Merci d’avoir partagé votre passion avec nous:)! A faire sans aucune hésitation!

Pour les contacts: ALPANES 
153 avenue Daniel Ramin
97410 Grands Bois

IMG_5526IMG_5530IMG_5527

DCIM114GOPRO
Beaux gosses non? 😀

A une dizaine de kilomètres de la cascade Langevin, c’est vers la côte que je vous emmène maintenant. Très peu évoqué dans les guides, le Cap Jaune est un petit coin isolé mais magnifique. La petite « crique » présente une falaise découpée de façon étonnante avec des couleurs vives que l’on ne trouve qu’à cet endroit. Le lieu est accessible sans difficulté par le Chemin de Terre Rouge. La balade d’une durée de 30 minutes environ, nous fait longer les falaises du bord de mer battues par les vagues – il n’y a plus qu’à profiter de la vue 😉

IMG_5860 - CopieIMG_5865 - Copie

Un peu plus loin, se trouve le joli site de Manapany Les Bains. Un bassin naturel délimité par la végétation et des rochers noirs permet de profiter de la baignade. Sur la route menant au bassin, on découvre les ruines de l’embarcadère des Kervéguen ainsi que les vestiges d’un vieux four à chaux.

IMG_5558IMG_5577IMG_5590IMG_5600

On reprend la route pour se diriger vers le Cap Méchant – Un condensé de paysages du sud où les lames de l’océan et les coulées du volcan se défient constamment. Vous y rencontrerez celle qui apporte la bonne parole à tous les visiteurs qui sont de passage sur le site :  « la Folle du cap Méchant », une vieille dame qui hante ce lieu depuis des mois ou peut-être des années. Elle viendra vers vous pour vous parler de Jesus. Tout à fait sympathique cette bonne dame, n’est-ce pas?

IMG_5892

Un peu éloigné de la côte sauvage, sur les hauteurs de l’île, se trouve le village de l’Entre Deux. C’est un très joli village créole situé entre deux rivières : le bras de Cilaos et le bras de la Plaine. On pourrait presque appeler ses habitants les « coincés » – Ok je sors!^^. L’Entre Deux mérite le détour pour ses jolies cases créoles colorées et ses environs. C’est notamment un village de passage pour le fameux Dimitile et ses points de vue sur le cirque de Cilaos.

IMG_6615IMG_6618IMG_6564IMG_6574IMG_6576IMG_6600

L’Est – La côte au vent

Même si on ne fait qu’y passer, l’Est de l’île a de belles surprises à offrir. Certes, elle n’a ni le glamour de la côte ouest ni les paysages grandioses des cirques, mais la côte au vent comme on l’appelle, compte de belles cascades et bassins, sans oublier la mystérieuse Route du Grand Brulé, où l’on peut apercevoir des coulées de lave de 1943 à 2007 – car vous l’aurez deviné, le volcan n’est jamais très loin. On l’aperçoit d’ailleurs depuis la route. Les coulées volcaniques du Grand Brûlé sont accessibles par la RN2, qui serpente sur le littoral Est du volcan entre Saint-Philippe et Sainte-Rose.

IMG_5898IMG_5967

Sur le trajet, ne manquez pas de marquer une étape à l’Anse des Cascades. C’est un site incontournable, pour lequel j’ai eu un véritable coup de coeur. Ce magnifique site abrite un petit port de pêche et de multiples petites cascades coulant sur les falaises alentours. On se retrouve entre océan et cascades, dans un écrin de verdure – en deux mots, revigorant et dépaysant!

IMG_5905 - CopieIMG_5916 - CopieIMG_5936 - CopieIMG_5943

En continuant la route vers Sainte-Rose, on passe à côté de l’église Notre Dame des Laves, qui présente un caractère remarquable du fait de la coulée de lave qui est entrée dans la nef sur 3 mètres; le reste de la coulée ayant contourné l’édifice sans le toucher lors d’une éruption du Piton de la Fournaise survenue hors de l’Enclos Fouqué, en 1977.

Un peu plus loin, se trouve le magnifique Pont Suspendu de la Rivière de l’Est, construit en 1893. Ce pont est aujourd’hui fermé à la circulation car trop dangereux mais il en vaut vraiment le détour. A sa construction, c’était le plus long pont suspendu du monde, soit 152 mètres de long. Il est désormais classé monument historique.

IMG_5953IMG_5955

S’il y a bien un endroit à voir à la Réunion, c’est la star locale – le Piton de la Fournaise. C’est encore aujourd’hui le volcan le plus actif de la planète. La route du volcan jusqu’au Pas de Bellecombe est magique. Ces paysages lunaires, en passant par la plaine des sables sont un dépaysement incroyable.  L’idéal est de se lever aux aurores pour admirer le lever du soleil sur le volcan (nous y étions à 5h du matin), avant de se lancer dans une grande randonnée – Le paysage est fabuleux. On peut déjà profiter des premiers panoramas depuis le long belvédère. De l’autre côté, on observe le Piton des Neiges qui dépasse des remparts entourant le Fond de la Rivière de l’Est.

IMG_6399

IMG_6261IMG_6267IMG_6298IMG_6320IMG_6326

Admirer une éruption de ce volcan non explosif doit vraiment être un spectacle grandiose, auquel j’aurai adoré assister ! Mais il en est un autre aussi extraordinaire – marcher sur le volcan…

Allez, on chausse les chaussures de randonnée, on emporte les bouteilles d’eau, la crème solaire et les lunettes, et c’est parti pour une randonnée de 4 ou 5 heures (selon les conditions physiques des uns et des autres) pour rejoindre le cratère Dolomieu.

Pas de difficulté pour la descente jusqu’au Formica Leo, qui est courte et sans danger. Elle donne surtout l’occasion de voir de beaux panoramas sur l’enclos du volcan. Il faut bien profiter du plat jusqu’à la Chapelle de Rosemont, car une fois dépassé la chapelle, les choses commencent à se corser – la montée est difficile pour ceux qui, comme moi, manquent d’entraînement. On pourrait sans doute marcher n’importe où mais il vaut mieux suivre les points blancs régulièrement peints au sol pour monter jusqu’au cratère. On profite quand même des points de vue plongeants sur les grandes pentes, les nombreux petits cratères des dernières éruptions, ce qui permet aussi des faire des pauses bien méritées. Personnellement, j’ai trouvé la montée difficile, mais je suis bien contente d’y être arrivée! Le paysage depuis les hauteurs est magnifique.

IMG_6334IMG_6341IMG_6359IMG_6363IMG_6376IMG_6377IMG_6388IMG_6389IMG_6396

L’Ouest – La côte sous le vent

L’ouest de l’île est surtout réputé pour ces belles plages et son lagon. Y’a qu’à admirer les différents points de vue depuis la route allant de St Pierre à St Gilles les Bains. La vue sur le lagon est superbe. Les panneaux de signalisation indiquent d’ailleurs les aires depuis lesquelles on peut observer les plus beaux points de vue.

En tous cas, si vous allez vous prélasser sur les jolies plages de l’ouest, pensez à emmener masque et tuba pour pouvoir observer les fonds marins, les coraux sont à quelques mètres du bord de plage, on y aperçoit pleins de jolis poissons.

La plage de l’Ermitage est certainement la plus connue, mais qui dit connue, dit peuplée de monde. C’est le côté négatif de cette jolie plage qui reste malgré tout agréable à découvrir. C’est l’un des rares endroits où l’on peut se baigner sur l’île depuis la mise en place des restrictions dues aux attaques de requins.

IMG_5806 - Copie - CopieIMG_5797

DCIM100GOPROGOPR0388.DCIM100GOPROGOPR0430.DCIM100GOPROGOPR0433.DCIM100GOPROGOPR0480.DCIM100GOPROGOPR0484.

Et les couchers de soleil sur le lagon… juste parfaits!

IMG_5842 - Copie (2)

J’ai également beaucoup aimé la plage de Trou d’eau, beaucoup plus calme. Il est  aussi possible d’y faire du paddle.

IMG_6503

La plage de Boucan Canot est quant à elle réputée pour ses vagues, ses courants et… ses requins. Impossible de se baigner à cet endroit-là, sauf à proximité du poste de secours. En revanche, si cette plage n’est pas idéale pour la baignade, les petits bars de plage sont très agréables pour siroter un bon cocktail avec vue sur la plage.

IMG_6435IMG_6439

Mais l’ouest, ce n’est pas seulement pour les plages que l’on s’y aventure. Il a en effet bien plus à offrir.

Un peu plus au nord de la côte ouest, en se dirigeant vers St Paul, on y retrouve un paysage tout à fait étonnant, sur les hauteur du Cap de la Houssaye. On ne s’attend pas à trouver un paysage pareil ici, mais qui reste sublime à la fois, avec ses falaises et ses savanes sèches.

IMG_6417IMG_6418IMG_6425IMG_6426

IMG_6429
En balade avec Brice, de TravelsGallery 

La région de Saint-Gilles-les-Bains cache également de beaux trésors à quelques centaines de mètres du centre ville. C’est dans ce coin que se trouvent les bassins, et cascades du site des Trois Bassins (Bassin Malheur, Bassin Aigrettes, Bassin Cormorans). Ce site est pourtant interdit d’accès depuis un arrêté municipal pris par le maire en 1992. Ces bassins sont situés à proximité du captage servant à alimenter en eau potable une partie de la commune saint-pauloise. C’est donc par souci d’hygiène que l’accès et la baignade sont interdits.

Bien qu’interdits d’accès, les trois Bassins restent un must-see lors d’un séjour à la Réunion. On doit suivre les petits sentiers qui mènent aux bassins. Après avoir traversé les bois, on arrive sur les cascades. Attention à ne pas glisser, il faut tenir l’équilibre sur le muret. J’ai moi-même glissé et je me suis retrouvé dans le ravin sans avoir le temps d’avoir peur! Heureusement, il n’y avait qu’un mètre sous mes pieds.

Une fois atteint le bassin des Aigrettes – le plus joli de mon point de vue – la baignade est tout simplement royale. Face à la cascade, on se retrouve dans un vrai petit coin de paradis. Le seul bémol, c’est que ces cascades sont faciles d’accès et donc forcement rapidement bondées, il faut pouvoir trouver une place pour poser ses affaires. Mais une fois à l’eau, on oublie très vite le monde :).

IMG_6208 - CopieIMG_6192 - CopieIMG_6204 - CopieIMG_6197

Entre mer et montagne

La Réunion, c’est aussi et surtout de belles randonnées au coeur des cirques. J’en ai fait deux très sympas lors de mon séjour – mais évidemment il y en a des dizaines, voire des centaines!

Ma plus belle randonnée restera de loin une randonnée assez simple d’une heure et demie de marche qui offre des panoramas à couper le souffle sur le cirque de Mafate et le littoral. Inséré dans un petit cirque, le village de Dos d’Ane est le point de départ de superbes randonnées vers la Roche Ecrite et le cirque de Mafate. Balcons panoramiques vertigineux sur la Rivière des Galets, le site de Cap Noir et celui de la Roche Verre Bouteille révèlent des facettes impressionnantes du cirque de Mafate, qui dévoile ici ses murailles imposantes. Le site résume en une image presque irréelle toutes les forces géologiques qui ont façonné l’île.

IMG_6159IMG_6152 - CopieIMG_6151 - CopieIMG_6130 - CopieIMG_6129 - Copie

Une autre très belle randonnée à faire est celle qui part de la Fenêtre des Makes (à 1 587 m). Depuis le belvédère qui offre une vue magnifique sur le cirque de Cilaos, plusieurs randonnées sont possibles. On emprunte un sentier aménagé avec de très hautes marches et des échelles, puis l’on passe par une forêt de cryptomerias. Une jolie randonnée qui aurait pu être magique avec une vue dégagée sur le cirque. Malheureusement, la météo n’était pas avec nous ce jour-là. Il faut vraiment regarder la météo avant chaque rando pour éviter la déception à l’arrivée…

IMG_5741IMG_5732IMG_5719IMG_5726IMG_5712IMG_5767

Le Nord historique

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de découvrir la partie Nord de l’île, qui a sûrement beaucoup à offrir. J’ai pu visiter St Denis assez rapidement en compagnie de Brice, de TravelsGallery, que j’ai rencontré à la Réunion grâce à nos blogs respectifs.  Une très jolie rencontre 🙂 Allez faire un tour sur son blog, il vous détaillera notamment comment se sont passées les fêtes de fin d’année – feux d’artifice et lâcher de lampions – un vrai spectacle à observer à Noël et au réveillon de la St Sylvestre!

Saint Denis est une jolie ville, chargée d’histoire, avec ses jolies cases créoles tout au long de la rue de Paris. Beaucoup semblent aujourd’hui abandonnées… Pour découvrir le côté plus sauvage de la ville, il faut se rendre au nord de St Denis, et s’arrêter au Barachois. De là, débute une belle promenade en bord de mer. Je me suis également reposée une bonne heure au Parc de l’Etat, c’est un joli petit parc aménagé pour les enfants.

IMG_6697IMG_6691IMG_6680IMG_6675IMG_6673IMG_6668IMG_6662

En bonus – Mon vol au-dessus des cirques

Incroyable, magique, saisissant… des mots que j’étale avec une facilité étonnante, mais Wouuuuahouuu quelle île ! Et vue du ciel, c’est encore plus vertigineux.

S’il y a bien une chose à faire pour garder un souvenir mémorable de l’île intense, c’est bien un tour en ULM.

Nous sommes partis avec FelixUlm depuis la base de Cambai, vers St Paul, pour effectuer le tour du Grand Mafate, un rendez-vous incroyable avec le cirque le plus sauvage et le plus inaccessible. Un profond bol d’air au coeur du cirque de Mafata, ses ilets pittoresques protégés par les flancs acérés de ses remparts. Un vrai régal pour les yeux, un monde féérique. Difficile de décrire ce survol de l’île avec des mots. Pendant 35 minutes, on découvre des paysages plus exceptionnels les uns les autres. A l’entrée dans Mafate, on aperçoit alors la rivière des Gallets, Dos d’Ane, les Ilets Aurere, à Malheur et à Bourse, le cirque de Salazie avec vue sur le Piton des Neiges, puis en revenant sur Mafate, on découvre le Col des Boeufs, la Nouvelle, Marla. On entre alors dans le cirque de Cilaos par le Col de Taïbit, puis on aperçoit les 3 Salazes, le Grand Bénare. Nous sortons enfin du cirque de Mafate par le Maïdo, pour revenir sur le lagon, avec la vue sur la commune du Port, avant d’atterrir sur la base.

La balade était parfaite, ensoleillée, le ciel était dégagé. En bref, un souvenir inoubliable! FelixUlm propose beaucoup d’autres parcours, il y en a pour tous les goûts, et pour presque tous les budgets. Pour information, le parcours du « Grand Mafate » coûte 100 euros par personne, mais la vue en vaut très largement le prix.

IMG_6114IMG_6106IMG_6093IMG_6087 - CopieIMG_6080IMG_6067IMG_6063IMG_6039IMG_6026IMG_6033IMG_5997IMG_6119

Conseils et Astuces

  • Consulter le site officiel randopitons, qui répertorie toutes les randonnées à faire à la Réunion. Le niveau ainsi que le temps de parcours sont indiqués. Très pratique! 

  • Avant toute randonné, il est préférable de regarder le site de Météo France. Les nuages sont très présents sur l’île, et les hauteurs se recouvrent très vite d’un manteau blanc. 
  • Se lever tôt pour admirer les plus beaux paysages de la Réunion. Oui je sais, pas facile de se lever tôt pendant les vacances ! Malheureusement, comme je le disais dans le point précédent, les nuages (voire la pluie) peuvent vite gâcher la balade ou en tous cas, les photos. Plus on arrive tôt sur les site de randos, moins on laisse de temps aux nuages de prendre possession des lieux. 
  • Louer une voiture. C’est vraiment indispensable pour parcourir l’île sans en perdre une bouchée!
  • Acheter des bonnes chaussures de randonnée: elles serviront tous les jours. Les terrains, mêmes les plus accessibles, sont toujours un peu glissants, avec plus ou moins de dénivelés.

 

Alors, convaincus, vous partez quand? 🙂


2 réflexions sur “Bienvenue à zot’ sur les sommets de la Réunion – l’île intense

  1. Je crois que j’ai perdu mes mots parmi toutes ces beautés!!!
    Non mais WAOUH c’est magnifique !! J’ai l’impression que chaque côté de l’île est un univers différents. Coup de coeur pour l’est et ce décor lunaire mais tout autant pour le côté Ouest. Ensuite au nord je retrouve un air de caraïbes. Fouh c’est genial quel magnifique voyage!!! Une collection de merveilleux souvenirs!

    PS: le cirque de Cilaos est à couper le souffle ! Si je vais à la Réunion je ne passerais pas à côté de cette beauté c’est sur !

    merci pour ce bel article !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci beaucoup pour ton commentaire KiKi !
      Tu adorerais ces paysages sauvages et si particuliers que l’on découvre à la Réunion! Le cirque de Cilaos comme le Cirque de Mafate sont juste indescriptibles … à couper le souffle, c’est exactement ça!
      Il faut que tu prévois ce voyage … 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s