L’Italie du Sud: Naples & Pompei


Ciao Napoli

Ville controversée, Naples fait depuis longtemps débat. Certains l’adorent, d’autres la trouvent austère, sale, bruyante. Je voulais me faire mon propre avis, et j’ai eu l’occasion de la découvrir le temps d’un weekend. C’est court me direz-vous, mais après avoir marché mes quelques 40 kilomètres, j’ai pu parcourir une bonne partie de la ville.

La région du Sud de l’Italie, symbolisée par Napoli et Pompei, est empreinte d’une histoire ancienne et mouvementée qui reste encore très visible aujourd’hui.

Faire une escapade à Naples, c’est découvrir un mélange de culture antique, de curiosités architecturales, de spécialités culinaires reconnues dans le monde. Aller à la rencontre de cette ville antique, c’est également rencontrer une population atypique, des ruelles au linge étendu aux fenêtres, et se frayer un chemin à travers les scooters fous de cette ville à l’ambiance agitée – Une destination terriblement séduisante qui rappelle à peu près tous les clichés du sud de l’Italie 😉

Mais alors, quels sont les points incontournables lorsque l’on visite Naples le temps d’un weekend?

Naples est, d’après l’UNESCO, l’une des plus anciennes villes d’Europe avec la plus grande concentration de monuments historiques au monde. Il y a donc à priori de quoi s’occuper le temps d’un week-end !

Le Duomo San Gennaro

Comme dans chaque ville italienne, on retrouve bien évidemment le Duomo, cet édifice à l’architecture remarquable. L’intérieur est également somptueux.
La cathédrale de Naples, où Duomo San Gennaro, bâtie à la fin du XIIIe et du début du XIVe siècle, est dédiée à l’assomption de la Vierge Marie, et est surtout célèbre pour les reliquaires conservés en son sein, qui contiennent le sang de Saint Gennaro, le saint patron de la ville. L’histoire raconte qu’en l’an 305, l’évêque de Bénévent et futur saint patron de Naples, est décapité lors des persécutions ordonnées sous le règne de l’empereur Dioclétien. son sang est alors reccueilli et conservé dans des ampoules, et va être à l’origine d’un « miracle » qui se produit encore aujourd’hui 3 fois par an.

Quelques mètres plus loin, vous découvrirez la petite Piazza San Gennaro. A l’occasion de grandes cérémonies, le miracle se produit et le sang de San Gennaro se liquéfie. Pour les Napolitains, c’est un gage de prospérité.

La rue San Gregorio Armeno

Cette jolie rue est bordée de chaque côté par des marchands de santons et de décors de crèches. Cette rue pittoresque longée de boutiques aux étals débordant dans la rue, relie la via dei Tribunal (au nord) à Spaccanapoli (au sud).

Ce lieu est très fréquenté par les napolitains pendant les fêtes de Noël.

La Piazza del Plebiscito

Ou Place du Peuple, est la place la plus importante de la ville et l’une des plus belles. Elle y renferme la Basilique San Francesco di Paola, le Palais Royal, le Palazzo Salerno, la préfecture, mais également le Théâtre San Carlo. Une très jolie place qui mène vers les rues les plus animées de la ville.



Seulement à quelques mètres de là se trouve également la Galleria Umberto I, l’un des derniers passages couverts construits en Europe. Elle vous rappelera sûrement la Galleria Vittorio Emanuele II à Milan. Poussez les arcades de ce lieux rempli d’histoire, c’est un véritable chef d’oeuvre architectural.


A quelques pas, allez faire un tour dans la Via Toledo, et marchez jusqu’à la station de métro du même nom, élue la plus belle station de métro du monde par CNN.

La quartier Spagnoli

Ne rebroussez pas chemin tout de suite, juste à proximité de la Via Toledo, se trouve le quartier Spagnoli, ou quartier espagnol. Ce quartier jouit d’une mauvaise réputation, avec un taux de criminalité élevé. La mafia napolitaine y règne, il est donc déconseillé de s’y balader de nuit. Pourtant, le quartier abrite de belles églises, et c’est un quartier très vivant qui ne manque pas de trattorias peu onéreuses, ou de stands de nourriture. Plongez dans le cœur de ce quartier, et vous découvrirez l’âme de Naples dans le désordre des rues, le linge étendu aux fenêtres, les immeubles souvent décrépis. La pauvreté y est bien présente, mais le quartier ne manque pas de charme.

Le Castel dell’Ovo

Le Château de l’œuf se situe sur le petit îlot de Megaride, à l’intérieur du golfe de Naples. Il paraîtrait qu’un œuf caché soutient toute la structure du bâtiment. Le château n’est pas particulièrement beau mais il offre de jolis points de vue sur la baie de Naples et de Posillito.

Le Castel Sant’Elmo et la Chartreuse San Martino

LA visite incontournable lors d’un passage à Naples, non pas pour son architecture médiévale, mais plutôt pour ses magnifiques points de vue sur Naples, le Vésuve, et ses îles de part et d’autre.
Situés sur les hauteurs de Naples, ces deux édifices dominent la ville au sommet de la colline du Vomero. On y accède via le funiculaire ou en métro.

Où manger une bonne pizza?

Naples est la capitale mondiale de la pizza. C’est ici qu’est né ce plat dont nous raffolons tous. Ça en vaudrait presque la peine de venir à Naples rien que pour déguster la pizza napolitaine 😉.

Si vous n’êtes pas pressé ni affamé, commencez à faire la queue pour inscrire votre nom de réservation auprès du serveur qui se trouve à l’entrée du restaurant Sorbillo. L’attente peut être longue – j’ai attendu 2h un samedi soir .. – mais ça en vaut le détour, les pizzas sont tout simplement fabuleuses! Les pizzas de cet établissement sont réputées pour être les meilleures pizzas du monde, si si ! Vous pouvez aussi aller déguster les pizza de l’Antica Pizzeria Michele, presque aussi réputée.

 

Pompei, la cité disparue … ou presque

Aller à Naples sans visiter le gigantesque site archéologique de Pompéi aurait été un sacrilège!

Situé à une vingtaine de minutes en voiture, et à seulement 35 minutes en train depuis la Piazza Garibaldi, l’un des sites archéologiques les plus visités au monde est tout simplement un incontournable lors d’un passage à Naples. Coup de chance, en ce premier dimanche de janvier, l’entrée est entièrement gratuite.

La cité antique de Pompéi a connu un destin tragique. Située aux pieds du Vésuve, la ville a été engloutie par une éruption du Vésuve en l’an 79, et a été recouverte par la roche volcanique et des cendres.

Le temps de quelques heures, on se replonge dans l’Antiquité, et on déambule dans les rues de l’ancienne cité antique en s’imaginant comment vivaient nos ancêtres il y a plus de 2000 ans. La cité est immense, il reste encore de nombreuses maisons, d’anciens bordels, les temples, théâtres et amphithéâtre sont plutôt bien préservés.

Pour la petite anecdote, le Lupanar (ou bordel) accueillait ses clients dans une petite maison organisée autour de cabines indviduelles. Si on lève les yeux, on aperçoit les décorations au-dessus de chaque cabine; celles-ci correspondaient à l’activité pratiquée sur les lieux.

Derrière les vitres en verre, on aperçoit des hommes, des enfants prétrifiés, figés suite à l’éruption du Vésuve en 79 après JC. Ca donne des frissons…

Se retrouver à Pompéi, c’est véritablement faire un voyage dans le temps et ressentir l’Histoire au bout des doigts.

Et vous, vous connaissez un peu la région de la Campagnie? En tous cas, ça m’a bien donné envie de découvrir les environs aux beaux jours 🙂


Une réflexion sur “L’Italie du Sud: Naples & Pompei

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s